You are currently viewing Plante armoise bienfait  : recette et remède

Plante armoise bienfait  : recette et remède

plante armoise bienfait

Plante armoise bienfait : Vous cherchez des solutions naturelles pour vos problèmes de santé liés à la ménopause, comme les bouffées de chaleur et les règles douloureuses ? Vous souhaitez innover en cuisine avec des desserts originaux ? Vous recherchez des méthodes alternatives pour apaiser des troubles nerveux ? Découvrez comment l’armoise peut répondre à vos besoins dans cet article dédié à ses recettes et remèdes.

le blog des plantes sauvages

 Bonjour et bienvenue aux nouveaux! Je suis Christopher Massuchetti, j’étudie les plantes comestibles depuis 2022. Sur ce blog, je partage des conseils pour apprendre à reconnaître les plantes, cuisiner chez vous et en randonnée, et vous soigner avec les plantes.

Cliquez ici 👉 Télécharger L’Herbier

Pourquoi reconnaître et utiliser l’armoise ARTIMISIA VULGARIS

Vous êtes ici pour trouver des solutions naturelles à divers problèmes de santé ou pour découvrir de nouvelles façons d’enrichir vos recettes de cuisine. L’armoise, une plante et le bienfait qu’il vous faut.

Résoudre les problèmes de santé liés à la ménopause

Pour celles qui cherchent à lutter contre les problèmes liés à la ménopause, tels que les bouffées de chaleur et les règles douloureuses, l’armoise (Artemisia vulgaris) est une plante emménagogue qui aide à réguler le cycle menstruel et à apaiser les symptômes inconfortables.

Aromatiser vos desserts de manière originale

Vous cherchez à innover en cuisine ? L’armoise et d’autres plantes du même genre peuvent facilement aromatiser vos desserts. En utilisant ces plantes, vous pouvez créer des desserts originaux et accessibles sans avoir besoin de connaissances approfondies en botanique.

Méthodes alternatives pour résoudre des problèmes nerveux

Pour ceux qui recherchent des méthodes alternatives pour apaiser des troubles nerveux, l’armoise est connue pour ses effets bénéfiques sur l’épilepsie et l’hystérie. Simple à reconnaître et disponible du printemps jusqu’à l’automne, l’armoise se conserve bien et peut être utilisée tout au long de l’année.

L’armoise est riche en nutriments et possède de nombreuses propriétés bénéfiques, ce qui en fait une plante incontournable pour ceux qui cherchent des solutions naturelles pour améliorer leur santé et leur bien-être.

Découvrez comment utiliser l’armoise dans vos remèdes maison et explorez ses multiples usages dans le reste de cet article sur la plante l’ armoise et bienfait.

plante armoise bienfait
plante armoise bienfait l herbier

Ce qu’il y a à savoir sur cette plante , l’ armoise et quel bienfait ?

Que raconte l’histoire ?

L’ Armoise (Artemisia) est une plante aux multiples usages médicinaux et culinaires, datant de l’Antiquité. Pline l’Ancien disait : « ceux qui la portent sur eux ne craignent pas les poisons, bêtes venimeuses, tonnerre et feu. » Le nom « armoise » vient d’Artemis Ilythie, en raison de son usage médical en gynécologie.

L’absinthe, une variante célèbre de l’armoise, a été diabolisée au début du XXe siècle à cause de ses effets hallucinogènes potentiels lorsqu’elle est consommée à forte dose. En réalité, l’absinthe n’est pas toxique si elle est prise avec modération, tout comme les épinards qui contiennent des oxalates. En 1915, l’absinthe a été interdite en raison de sa concurrence avec les producteurs de vin, une interdiction souvent attribuée à des lobbies plutôt qu’à des raisons de santé.

Une autre variété, l’Armoise champêtre (Artemisia campestris), est utilisée en Espagne pour faire sécher les raisins, étant mise d’abord dans une infusion avec cette armoise.

L’estragon (Artemisia dracunculus) est une des rares armoises à ne pas être amère, avec une saveur délicate et piquante, utilisée comme condiment dans les fines herbes.

Il est également raconté que placer des feuilles d’armoise dans les chaussures aide à éviter la fatigue des pieds. Un cataplasme d’armoise appliqué sur le bas-ventre permet de déclencher les contractions lors de l’accouchement et aide à lutter contre les affections nerveuses telles que l’épilepsie et l’hystérie.

Nutrition


L’armoise est riche en nutriments :
Eau : 87%
Calories : 35 kcal
Protéines : 5.2 g
Lipides : 0.8 g
Calcium : 82 mg
Phosphore : 40 mg
Fer : 1.5 mg
Vitamine A : 1300 UI
Vitamine B1 : 0.2 mg
Vitamine B2 : 0.2 mg
Vitamine PP : 3 mg
Vitamine C : 75 mg

recette armoise
une recette de beignet super simple a réaliser

Bienfait et propriété de la plante armoise

Composition

Sa composition inclut principalement de l’huile essentielle, de l’inuline et un principe amer. Elle contient également des flavonoïdes et de petites quantités d’essences aromatiques telles que le camphre et le bornéol.
L’absinthium renferme une molécule appelée thuyone, qui peut entraîner des troubles nerveux et mentaux si elle est consommée en grande quantité, notamment lorsqu’elle est combinée avec de l’alcool, rendant son utilisation potentiellement dangereuse. De plus, l’absinthium contient une substance amère nommée absinthine ainsi qu’un glucoside.

L’armoise possède plusieurs propriétés bénéfiques :

  • Emménagogue : Aide à réguler les menstruations.
  • Cholagogue : Stimule la sécrétion de la bile.
  • Digestive : Facilite la digestion.
  • Antispasmodique : Réduit les spasmes musculaires.
  • Vermifuge : Expulse les parasites intestinaux.
  • Fortifiante et antianémique : Renforce l’organisme et lutte contre l’anémie.

Une Plante pour les Femmes

L’armoise est particulièrement bénéfique pour les femmes. Elle facilite la venue des règles, atténue les douleurs menstruelles et diminue les bouffées de chaleur. Ce sont surtout les sommités fleuries de l’armoise qui servent à des fins médicinales, notamment pour les problèmes gynécologiques.

Cicatrisation et Utilisation Externe

L’Armoise naine (Artemisia abrotanum) est connue pour ses propriétés cicatrisantes, stomachiques, fébrifuges et vermifuges. Elle est utilisée en usage externe pour cicatriser les plaies.

L’Absinthe et ses Usages

L’absinthe (Artemisia absinthium) est utilisée pour préparer un sirop amer en Allemagne, aidant à la digestion. Elle est également tonique, stomachique, apéritive, antiseptique, vermifuge, emménagogue, diurétique et fébrifuge. En usage externe, elle est cicatrisante et antiseptique.

L’Estragon

L’estragon (Artemisia dracunculus) est stimulant, stomachique, antispasmodique et emménagogue. Il est utilisé principalement comme condiment.

Les Exemples d’Application

Les applications de l’armoise sont variées :

  • Cataplasmes pour déclencher les contractions lors de l’accouchement.
  • Infusions pour leurs effets apaisants et digestifs.
  • Condiments comme l’estragon pour des saveurs délicates.

Contre-indications

À haute dose, l’armoise peut être abortive et toxique. Les huiles essentielles d’absinthe peuvent provoquer des troubles nerveux. Pour les herbivores, l’armoise est considérée comme un mauvais fourrage, rendant le lait amer et affectant la chair.

Reconnaitre l’armoise ARTEMISIA VULGARIS

Appartenance Familiale et Distinctions Clés

L’armoise appartient à la famille des Astéracées. Son nom scientifique est Artemisia vulgaris. Cette plante est également connue sous plusieurs autres noms communs, tels que herbe aux gouttes, couronne de Saint Jean, herbe de feu, et artémis.

Habitat

L’armoise pousse en colonies et peut atteindre une hauteur de 80 cm à 1m40. Elle se trouve souvent sur les bords de chemins, dans les décombres, le long des routes et des chemins de fer. Elle est présente en Europe, en Afrique du Nord, en Asie et en Alaska.

plante armoise bienfait
photo prise en juin au bord d’une route
plante armoise bienfait
une colonie d’armoise , photo juin
plante armoise bienfait
photo mai , bord d’un chemin

Description Physique

  • Racines : Partie souterraine bien développée.
  • Tiges : Rigides et ligneuses, de couleur brun rougeâtre, rameuses et striées en long.
tige armoise
tige armoise photo juin
tige armoise
tige armoise photo juin
tige armoise
tige armoise sommet avec les fleurs qui arrivent , prise en juin
  • Feuilles : Alternes le long de la tige, profondément divisées en segments lancéolés, eux-mêmes incisés et dentés. Les feuilles sont de couleur vert glabre au-dessus et blanche cotonneuse en dessous.
plante armoise bienfait
herbier photo juin
feuille armoise dessus
le dessus des feuilles d’armoise, photo juin
feuille armoise dessous
le dessous des feuilles d’armoise, photo juin
  • Fleurs : Minuscules, regroupées en grappes au sommet des tiges, floraison de juillet à septembre. La couleur des fleurs varie du jaune vert au rougeâtre.
fleurs armoise
les jeunes fleurs de l’armoise, photo juin
fleurs armoise
les jeunes fleurs de l’armoise, herbier juin
  • Fruits : Akènes ovales.

Les points clefs pour la reconnaître :

Tige striée, ses feuilles discolores et son odeur agréable lorsqu’elle est froissée.

Confusions Possibles et Variétés Proches

Diversité en Europe et Identification selon François Couplan

Il existe 56 espèces du genre Artemisia en Europe, dont 14 en France. La proximité avec l’absinthe (Artemisia absinthium), protégée et retrouvée principalement en montagne, est notable.

L’armoise peut être confondue avec d’autres espèces du genre Artemisia, aucune chance de se tromper avec une plante toxique. L’absinthe est une plante protégée que l’on retrouve surtout en montagne. Il est important de noter qu’il existe plusieurs mauvaises herbes qui peuvent être découvertes sans risquer d’amende pour la cueillette d’une plante protégée.

L’espèce la plus proche de l’armoise commune (Artemisia vulgaris) est Artemisia verlotiorum, qui possède des feuilles bien plus parfumées, rappelant l’odeur de l’eau de javel. Les autres espèces du genre n’ont pas de feuilles discolores et certaines, comme les génépis, sont très aromatiques.

L’armoise champêtre (Artemisia campestris) a des feuilles inodores, ce qui la distingue également.

Aucune confusion possible avec une plante toxique !

Quels sont les bénéfices de l’armoise ?

Quand et quelle partie manger pour profitez de cette plante, l’armoise et bienfait ?

  • Périodes de cueillette optimales : Les sommets des tiges tendres se cueillent dès le mois d’avril. Les jeunes pousses qui ressemblent à des plumeaux apparaissent à partir du mois de mai.

Utilisation en cuisine

  • Parties comestibles et préparation :
    • Les parties tendres au sommet des tiges passent en salade pour leur goût aromatique.
    • Les feuilles un peu cotonneuses passent très bien cuites en beignets.
    • Les fleurs aromatiques servent à la création de desserts.
    • Les feuilles et les fleurs peuvent aromatiser les viandes.

Les sommets pelés peuvent être mangés crus ou ajoutés en salade. Au Japon, les feuilles sont cuites à l’eau, puis ajoutées avec des graines de sésame grillées et de la sauce soja. Elles servent aussi à aromatiser les boulettes de riz.

En thé, les feuilles servent au Maroc en hiver en remplacement des feuilles de menthe.

  • Variétés d’Armoise :
    • Artemisia stelleriana : Les feuilles sont cuites en légumes.
    • Artemisia maritima (appelée aussi « sémentine ») : Utilisée comme condiment dans les plats sucrés, principalement vermifuge.
    • Artemisia santonica et Artemisia scoparia : Les feuilles sont consommées cuites en légumes.

Les feuilles de l’armoise peuvent être mélangées avec du saindoux, de l’origan ou des oignons pour tartiner du pain, comme en Allemagne autrefois. Les fleurs permettent aussi d’aromatiser des desserts tels que des crèmes ou des flans.

Des recettes simples avec cette plante, l’ armoise et bienfait

Rôti de veau à l’armoise

Ingrédients :
1 bouquet de jeunes feuilles d’armoise,
1 rôti de veau bardé de lard,
6 oignons,
10 gousses d’ail,
1/2 verre d’eau,
2 cuillères à soupe d’huile d’olive.

Préparation :
Blanchir l’armoise. Placer le rôti, les oignons, l’ail et les feuilles dans une cocotte.
Arroser avec de l’eau et le miel.
Cuire à feu doux pendant 1h30 en tournant plusieurs fois la viande.
Saler et poivrer.
Référence : Marie-Claude, P41 Sauvage et Comestibles.

Beignets d’armoise

plante armoise bienfait

Plante armoise bienfait : Vous cherchez des solutions naturelles pour vos problèmes de santé liés à la ménopause, comme les bouffées de chaleur et les règles douloureuses ? Vous souhaitez innover en cuisine avec des desserts originaux ? Vous recherchez des méthodes alternatives pour apaiser des troubles nerveux ? Découvrez comment l’armoise peut répondre à vos besoins dans cet article dédié à ses recettes et remèdes.

Table des matières

  1. Pourquoi reconnaître et utiliser l’armoise ARTIMISIA VULGARIS
  2. Ce qu’il y a à savoir sur cette plante , l’ armoise et quel bienfait ?
  3. Quels sont les bénéfices de l’armoise ?
  4. Oui mais moi …
  5. Bibliographie et référencesl’articel  » plante armoise bienfait « 

Pourquoi reconnaître et utiliser l’armoise ARTIMISIA VULGARIS

Vous êtes ici pour trouver des solutions naturelles à divers problèmes de santé ou pour découvrir de nouvelles façons d’enrichir vos recettes de cuisine. L’armoise, une plante et le bienfait qu’il vous faut.

Résoudre les problèmes de santé liés à la ménopause

Pour celles qui cherchent à lutter contre les problèmes liés à la ménopause, tels que les bouffées de chaleur et les règles douloureuses, l’armoise (Artemisia vulgaris) est une plante emménagogue qui aide à réguler le cycle menstruel et à apaiser les symptômes inconfortables.

Aromatiser vos desserts de manière originale

Vous cherchez à innover en cuisine ? L’armoise et d’autres plantes du même genre peuvent facilement aromatiser vos desserts. En utilisant ces plantes, vous pouvez créer des desserts originaux et accessibles sans avoir besoin de connaissances approfondies en botanique.

Méthodes alternatives pour résoudre des problèmes nerveux

Pour ceux qui recherchent des méthodes alternatives pour apaiser des troubles nerveux, l’armoise est connue pour ses effets bénéfiques sur l’épilepsie et l’hystérie. Simple à reconnaître et disponible du printemps jusqu’à l’automne, l’armoise se conserve bien et peut être utilisée tout au long de l’année.

L’armoise est riche en nutriments et possède de nombreuses propriétés bénéfiques, ce qui en fait une plante incontournable pour ceux qui cherchent des solutions naturelles pour améliorer leur santé et leur bien-être.

Découvrez comment utiliser l’armoise dans vos remèdes maison et explorez ses multiples usages dans le reste de cet article sur la plante l’ armoise et bienfait.

plante armoise bienfait
plante armoise bienfait l herbier

Ce qu’il y a à savoir sur cette plante , l’ armoise et quel bienfait ?

Que raconte l’histoire ?

L’ Armoise (Artemisia) est une plante aux multiples usages médicinaux et culinaires, datant de l’Antiquité. Pline l’Ancien disait : « ceux qui la portent sur eux ne craignent pas les poisons, bêtes venimeuses, tonnerre et feu. » Le nom « armoise » vient d’Artemis Ilythie, en raison de son usage médical en gynécologie.

L’absinthe, une variante célèbre de l’armoise, a été diabolisée au début du XXe siècle à cause de ses effets hallucinogènes potentiels lorsqu’elle est consommée à forte dose. En réalité, l’absinthe n’est pas toxique si elle est prise avec modération, tout comme les épinards qui contiennent des oxalates. En 1915, l’absinthe a été interdite en raison de sa concurrence avec les producteurs de vin, une interdiction souvent attribuée à des lobbies plutôt qu’à des raisons de santé.

Une autre variété, l’Armoise champêtre (Artemisia campestris), est utilisée en Espagne pour faire sécher les raisins, étant mise d’abord dans une infusion avec cette armoise.

L’estragon (Artemisia dracunculus) est une des rares armoises à ne pas être amère, avec une saveur délicate et piquante, utilisée comme condiment dans les fines herbes.

Il est également raconté que placer des feuilles d’armoise dans les chaussures aide à éviter la fatigue des pieds. Un cataplasme d’armoise appliqué sur le bas-ventre permet de déclencher les contractions lors de l’accouchement et aide à lutter contre les affections nerveuses telles que l’épilepsie et l’hystérie.

Nutrition


L’armoise est riche en nutriments :
Eau : 87%
Calories : 35 kcal
Protéines : 5.2 g
Lipides : 0.8 g
Calcium : 82 mg
Phosphore : 40 mg
Fer : 1.5 mg
Vitamine A : 1300 UI
Vitamine B1 : 0.2 mg
Vitamine B2 : 0.2 mg
Vitamine PP : 3 mg
Vitamine C : 75 mg

recette armoise
une recette de beignet super simple a réaliser

Ajouter un bloc

Bienfait et propriété de la plante armoise

Composition

Sa composition inclut principalement de l’huile essentielle, de l’inuline et un principe amer. Elle contient également des flavonoïdes et de petites quantités d’essences aromatiques telles que le camphre et le bornéol.
L’absinthium renferme une molécule appelée thuyone, qui peut entraîner des troubles nerveux et mentaux si elle est consommée en grande quantité, notamment lorsqu’elle est combinée avec de l’alcool, rendant son utilisation potentiellement dangereuse. De plus, l’absinthium contient une substance amère nommée absinthine ainsi qu’un glucoside.


L’armoise possède plusieurs propriétés bénéfiques :

  • Emménagogue : Aide à réguler les menstruations.
  • Cholagogue : Stimule la sécrétion de la bile.
  • Digestive : Facilite la digestion.
  • Antispasmodique : Réduit les spasmes musculaires.
  • Vermifuge : Expulse les parasites intestinaux.
  • Fortifiante et antianémique : Renforce l’organisme et lutte contre l’anémie.

Une Plante pour les Femmes

L’armoise est particulièrement bénéfique pour les femmes. Elle facilite la venue des règles, atténue les douleurs menstruelles et diminue les bouffées de chaleur. Ce sont surtout les sommités fleuries de l’armoise qui servent à des fins médicinales, notamment pour les problèmes gynécologiques.

Cicatrisation et Utilisation Externe

L’Armoise naine (Artemisia abrotanum) est connue pour ses propriétés cicatrisantes, stomachiques, fébrifuges et vermifuges. Elle est utilisée en usage externe pour cicatriser les plaies.

L’Absinthe et ses Usages

L’absinthe (Artemisia absinthium) est utilisée pour préparer un sirop amer en Allemagne, aidant à la digestion. Elle est également tonique, stomachique, apéritive, antiseptique, vermifuge, emménagogue, diurétique et fébrifuge. En usage externe, elle est cicatrisante et antiseptique.

L’Estragon

L’estragon (Artemisia dracunculus) est stimulant, stomachique, antispasmodique et emménagogue. Il est utilisé principalement comme condiment.

Les Exemples d’Application

Les applications de l’armoise sont variées :

  • Cataplasmes pour déclencher les contractions lors de l’accouchement.
  • Infusions pour leurs effets apaisants et digestifs.
  • Condiments comme l’estragon pour des saveurs délicates.

Contre-indications

À haute dose, l’armoise peut être abortive et toxique. Les huiles essentielles d’absinthe peuvent provoquer des troubles nerveux. Pour les herbivores, l’armoise est considérée comme un mauvais fourrage, rendant le lait amer et affectant la chair.

Reconnaitre l’armoise ARTEMISIA VULGARIS

Appartenance Familiale et Distinctions Clés

L’armoise appartient à la famille des Astéracées. Son nom scientifique est Artemisia vulgaris. Cette plante est également connue sous plusieurs autres noms communs, tels que herbe aux gouttes, couronne de Saint Jean, herbe de feu, et artémis.

Habitat

L’armoise pousse en colonies et peut atteindre une hauteur de 80 cm à 1m40. Elle se trouve souvent sur les bords de chemins, dans les décombres, le long des routes et des chemins de fer. Elle est présente en Europe, en Afrique du Nord, en Asie et en Alaska.

plante armoise bienfait
photo prise en juin au bord d’une route
plante armoise bienfait
une colonie d’armoise , photo juin
plante armoise bienfait
photo mai , bord d’un chemin

Description Physique

  • Racines : Partie souterraine bien développée.
  • Tiges : Rigides et ligneuses, de couleur brun rougeâtre, rameuses et striées en long.
tige armoise
tige armoise photo juin
tige armoise
tige armoise photo juin
tige armoise
tige armoise sommet avec les fleurs qui arrivent , prise en juin
  • Feuilles : Alternes le long de la tige, profondément divisées en segments lancéolés, eux-mêmes incisés et dentés. Les feuilles sont de couleur vert glabre au-dessus et blanche cotonneuse en dessous.
plante armoise bienfait
herbier photo juin
feuille armoise dessus
le dessus des feuilles d’armoise, photo juin
feuille armoise dessous
le dessous des feuilles d’armoise, photo juin
  • Fleurs : Minuscules, regroupées en grappes au sommet des tiges, floraison de juillet à septembre. La couleur des fleurs varie du jaune vert au rougeâtre.
fleurs armoise
les jeunes fleurs de l’armoise, photo juin
fleurs armoise
les jeunes fleurs de l’armoise, herbier juin
  • Fruits : Akènes ovales.

Les points clefs pour la reconnaître :

Tige striée, ses feuilles discolores et son odeur agréable lorsqu’elle est froissée.

Confusions Possibles et Variétés Proches

Diversité en Europe et Identification selon François Couplan

Il existe 56 espèces du genre Artemisia en Europe, dont 14 en France. La proximité avec l’absinthe (Artemisia absinthium), protégée et retrouvée principalement en montagne, est notable.

L’armoise peut être confondue avec d’autres espèces du genre Artemisia, aucune chance de se tromper avec une plante toxique. L’absinthe est une plante protégée que l’on retrouve surtout en montagne. Il est important de noter qu’il existe plusieurs mauvaises herbes qui peuvent être découvertes sans risquer d’amende pour la cueillette d’une plante protégée.

L’espèce la plus proche de l’armoise commune (Artemisia vulgaris) est Artemisia verlotiorum, qui possède des feuilles bien plus parfumées, rappelant l’odeur de l’eau de javel. Les autres espèces du genre n’ont pas de feuilles discolores et certaines, comme les génépis, sont très aromatiques.

L’armoise champêtre (Artemisia campestris) a des feuilles inodores, ce qui la distingue également.

Aucune confusion possible avec une plante toxique !

L’herbier du blog

Mes notes pour reconnaître vos premières plantes 

 Au format PDF à emporter sur votre téléphone

je vous l’envoi gratuitement 

+ d’autres dossiers
NameEmail Address:

Illustration of a man hiking

6

Quels sont les bénéfices de l’armoise ?

Quand et quelle partie manger pour profitez de cette plante, l’armoise et bienfait ?

  • Périodes de cueillette optimales : Les sommets des tiges tendres se cueillent dès le mois d’avril. Les jeunes pousses qui ressemblent à des plumeaux apparaissent à partir du mois de mai.

Utilisation en cuisine

  • Parties comestibles et préparation :
    • Les parties tendres au sommet des tiges passent en salade pour leur goût aromatique.
    • Les feuilles un peu cotonneuses passent très bien cuites en beignets.
    • Les fleurs aromatiques servent à la création de desserts.
    • Les feuilles et les fleurs peuvent aromatiser les viandes.

Les sommets pelés peuvent être mangés crus ou ajoutés en salade. Au Japon, les feuilles sont cuites à l’eau, puis ajoutées avec des graines de sésame grillées et de la sauce soja. Elles servent aussi à aromatiser les boulettes de riz.

En thé, les feuilles servent au Maroc en hiver en remplacement des feuilles de menthe.

  • Variétés d’Armoise :
    • Artemisia stelleriana : Les feuilles sont cuites en légumes.
    • Artemisia maritima (appelée aussi « sémentine ») : Utilisée comme condiment dans les plats sucrés, principalement vermifuge.
    • Artemisia santonica et Artemisia scoparia : Les feuilles sont consommées cuites en légumes.

Les feuilles de l’armoise peuvent être mélangées avec du saindoux, de l’origan ou des oignons pour tartiner du pain, comme en Allemagne autrefois. Les fleurs permettent aussi d’aromatiser des desserts tels que des crèmes ou des flans.

Des recettes simples avec cette plante, l’ armoise et bienfait

Rôti de veau à l’armoise

Ingrédients :
1 bouquet de jeunes feuilles d’armoise,
1 rôti de veau bardé de lard,
6 oignons,
10 gousses d’ail,
1/2 verre d’eau,
2 cuillères à soupe d’huile d’olive.

Préparation :
Blanchir l’armoise. Placer le rôti, les oignons, l’ail et les feuilles dans une cocotte.
Arroser avec de l’eau et le miel.
Cuire à feu doux pendant 1h30 en tournant plusieurs fois la viande.
Saler et poivrer.
Référence : Marie-Claude, P41 Sauvage et Comestibles.

Beignets d’armoise

Ingrédients :
100g de T80, 50 T150 , 25 cl de bière, 2 cc de paprika et 2 cs de tamari

Ingrédients :
3 cuillères à soupe de farine,
sel,
1 œuf,
30 cl d’eau,
graisse de palme ou huile d’olive
huile d’olive.

Préparation :
Mélanger les ingrédients pour former une pâte.
Tremper les feuilles d’armoise dans la pâte.
Frire dans l’huile chaude.
Référence : P219 Cuisine Sauvage.

Des recettes pour cuisiner comme un chef !

Bientôt

Des recettes à essayer !

Dessert aux fleurs d’armoise

Ingrédients :
1 bouquet de fleurs d’armoise,
1/5 litre de lait,
1g d’agar-agar,
4 blancs d’œuf,
120g de sucre,
25g de crème fraîche.

Préparation :
Faire bouillir la moitié des fleurs dans le lait et laisser macérer une nuit au frais.
Filtrer, puis réchauffer et ajouter l’agar-agar.

Ajouter la seconde moitié des fleurs, mixer et filtrer

Préparer une meringue suisse :
Chauffer les blancs d’œuf et le sucre dans une casserole jusqu’à ce qu’il ne soit plus possible d’y plonger le doigt.
Retirer du feu et battre jusqu’à refroidissement.
Monter une crème fouettée.

Dans la décoction de fleurs, ajouter la crème puis la meringue.

Verser dans des récipients individuels et mettre au frais.

Quelle partie pour se soigner ?

Infusion contre les Bouffées de Chaleur

Préparation
Pour préparer une infusion d’armoise (Artemisia vulgaris), utilisez une cuillère à soupe de plante séchée par litre d’eau. Faites bouillir l’eau, ajoutez l’armoise et laissez infuser pendant 10 minutes. Filtrez l’infusion avant de la consommer.

Fleurs et Plantes Médicinales », Aldo Poletti, Delachaux et Niestlé, ISBN 2-603-00449-2.

Infusion pour Soulager les Règles Douloureuses

Préparation
Pour préparer une infusion d’armoise (Artemisia vulgaris), prenez une cuillère à café de plante froissée. Faites bouillir de l’eau et versez-la sur la plante dans une tasse. Laissez infuser pendant 10 minutes, puis filtrez l’infusion avant de la consommer.

Posologie
Buvez cette infusion trois fois par jour, particulièrement les jours précédant les règles douloureuses pour en atténuer les symptômes.

Efficacité
L’armoise est connue pour ses propriétés antispasmodiques et apaisantes, ce qui en fait un remède efficace pour réduire les douleurs menstruelles et les spasmes associés.

Poudre Sédative

Préparation
Pour préparer une poudre sédative d’armoise, écrasez les feuilles séchées jusqu’à obtenir une fine poudre. Conservez cette poudre dans un récipient hermétique à l’abri de la lumière.

Posologie
Prenez une pointe de couteau de poudre plusieurs fois par jour pour calmer les convulsions ou comme sédatif léger.

Efficacité
La poudre d’armoise est efficace pour ses effets sédatifs et peut aider à réduire les convulsions grâce à ses propriétés calmantes.

Teinture contre l’Épilepsie

Préparation
Pour préparer une teinture d’armoise contre l’épilepsie, faites macérer 20 g de plantes séchées émiettées dans 80 g d’alcool à 60 degrés pendant 10 jours. Filtrez la teinture et conservez-la dans une bouteille en verre teinté.

Posologie
Prenez de 5 à 10 gouttes de teinture trois fois par jour.

Vin Médicinal

Préparation
Pour préparer un vin médicinal d’armoise, faites macérer 30 g de plante sèche émiettée dans un litre de bon vin blanc sec pendant 10 jours. Filtrez et conservez le vin dans une bouteille en verre.

Posologie
Prenez deux verres par jour pour bénéficier de ses propriétés médicinales.

Efficacité
Le vin d’armoise est utilisé traditionnellement pour ses effets toniques et stimulants sur le système digestif.

Infusion contre les Spasmes Utérins

Préparation
Pour préparer une infusion contre les spasmes utérins, faites infuser trois cuillères à soupe de plante séchée broyée dans 300 g d’eau bouillante pendant 15 minutes. Filtrez l’infusion avant de l’utiliser.

Posologie
Utilisez cette infusion en externe sous forme de compresse appliquée sur le bas-ventre ou en interne en cas de spasmes sévères.

Efficacité
L’infusion d’armoise est efficace pour réduire les spasmes utérins grâce à ses propriétés antispasmodiques.

Poletti, A., Delachaux, N., « Fleurs et Plantes Médicinales », ISBN 2-603-00449-2.

Poudre contre les Affections Nerveuses

Préparation
Prenez 2 à 4 g de feuille sèche dans du vin chaud

Utilisation en Acupuncture

Préparation
Roulez les feuilles et servez-vous de la partie cotonneuse pour former des bâtonnets. Allumez ces bâtonnets comme des cigarettes et laissez-les se consumer sur les points d’acupuncture jusqu’à ce que la chaleur devienne trop forte.

Posologie
Cette méthode nécessite la connaissance des 660 points d’acupuncture et doit être réalisée par un praticien qualifié pour garantir son efficacité et sa sécurité.

Efficacité
L’armoise est utilisée en acupuncture pour stimuler les points énergétiques du corps, aidant ainsi à équilibrer les flux d’énergie et à soulager diverses affections.


Couplan, F., « Larousse des Plantes Médicinales », p. 247.

plante armoise bienfait

Contre-indications

À haute dose, l’armoise peut être abortive et toxique. Les huiles essentielles d’absinthe peuvent provoquer des troubles nerveux. Pour les herbivores, l’armoise est considérée comme un mauvais fourrage, rendant le lait amer et affectant la chair.

Comment conserver l’armoise ?

Conservation

Pour avoir de l’armoise toute l’année, les feuilles peuvent être blanchies puis séchées à l’ombre avant de les exposer au soleil.

Voici quelques étapes simples pour conserver l’armoise :

  1. Blanchir les feuilles : Plongez les feuilles d’armoise dans de l’eau bouillante pendant quelques minutes.
  2. Sécher les feuilles : Disposez les feuilles blanchies sur une grille ou un plateau recouvert de papier absorbant ou d’un torchon. Laissez-les sécher à l’ombre pendant quelques jours, jusqu’à ce qu’elles soient complètement déshydratées.
  3. Exposer au soleil : Pour une meilleure conservation, exposez les feuilles séchées au soleil pendant quelques heures pour éliminer toute humidité résiduelle.
  4. Stocker : Conservez les feuilles séchées dans des bocaux en verre hermétiques ou des sachets en papier dans un endroit frais et sec. Étiquetez les contenants avec la date de conservation pour vous rappeler leur fraîcheur.

Oui mais moi …

Les remèdes ne fonctionnent pas

Les remèdes à base de plantes proposés sur ce blog sont issus de livres spécialisés et ne remplacent en aucun cas un avis médical professionnel. Ils permettent de tenter de se soigner soi-même et de désengorger les services hospitaliers. Cependant, il est crucial de bien se connaître et de se renseigner sur les contre-indications de ses traitements actuels ainsi que sur ses allergies. En cas de doute, il est toujours préférable de consulter un médecin. L’avantage des plantes est qu’elles ont rarement, voire pas, d’effets secondaires.

Comment être sûr de la plante cueillie ?

Il est essentiel de bien identifier la plante avant de la cueillir. Un bon conseil pour commencer est de se familiariser avec une seule plante à la fois. Gardez un échantillon en cas d’intoxication pour faciliter l’identification par les centres antipoison. Les erreurs sont probables au début, mais elles permettent d’apprendre rapidement.

Peut-on cultiver l’armoise ?

Oui, l’armoise (Artemisia vulgaris) peut être cultivée dans votre jardin. Les plantes apparentées comme l’estragon (Artemisia dracunculus) et l’absinthe (Artemisia absinthium) sont également cultivées, respectivement comme condiment et plante médicinale.

Je n’ai pas le temps d’aller en cueillir, puis-je en acheter ?

L’armoise et ses produits dérivés peuvent être achetés dans les herboristeries, les magasins de produits naturels et en ligne. Assurez-vous de choisir des fournisseurs de confiance pour garantir la qualité et l’authenticité des produits.

Ci-dessous une liste de quelques sites en tapant ‘’ acheter armoise ‘’, peut être que ça vaut le coup d’apprendre à la reconnaitre !

Site aromatique , l’armoise vendu 5.74 € le pot

Chez cet herboriste, l’armoise sechée est venue 5€ pour 50 g soit 100 € / le kilo ! ou encore 45€ le kilo ici

Plantes protégées : comment le savoir ?

Certaines plantes, comme le génépi, sont protégées et leur cueillette est interdite. Pour consulter la liste des espèces protégées, vous pouvez visiter le site de l’Inventaire National du Patrimoine Naturel : https://inpn.mnhn.fr/reglementation/protection/listeEspecesParArrete/731. Il est important de respecter ces réglementations, surtout dans les régions montagneuses où ces plantes sont très convoitées.

En respectant ces précautions, vous pourrez profiter des bienfaits de l’armoise et des autres plantes tout en assurant votre sécurité et en préservant l’environnement. Une amende peut aller jusqu’à 750 €.

Autres plantes aux propriétés similaires

Emménagogue : Aide à réguler les menstruations.

  • Pour faire venir les règles : absinthe, thé, pissenlit
  • Pour déclencher : houblon
  • Trop abondantes : achillée, alchémille, chardon-marie, géranium herbe à Robert, ronce
  • Trop douloureuses : achillée, angélique, bourrache, gattilier, mélisse, sureau
  • Pour réguler : camomille, pissenlit

Cholagogue : Stimule la sécrétion de la bile.

  • Artichaut, fumeterre

Digestive : Facilite la digestion.

  • Fumeterre

Contre l’acidité :

  • Houblon, mauve

Antispasmodique : Réduit les spasmes musculaires.

  • Valériane, alchémille, camomille, desmodium, gattilier, houblon, mauve, pavot jaune, lavande

Vermifuge : Expulse les parasites intestinaux.

  • Absinthe, échinacée, eucalyptus, gentiane, guimauve, lavande, thym

Fortifiante et antianémique : Renforce l’organisme et lutte contre l’anémie.

  • Avoine, fucus, ortie, mélisse

Je ne trouve pas ce que je cherche

C’est à vous !

Notez vos questions dans les commentaires.
Je prends le temps de vous écrire chaque semaine.
Partagez vos recettes, je suis trés curieux et gourmand

A bientôt

christopher massuchetti

Christopher Massuchetti

Le blog des plantes sauvages.com

Bibliographie et références
l’articel  » plante armoise bienfait  »

Les liens renvoient vers des articles ou vers des liens d’affiliation

Se soigner par les plantes, Dr Jacques Labescat.
Se soigner avec les plantes de nos montagnes, éditions Belvédère, ISBN 978-2884-19266-8.
Sauvages et médicinales, édition EDISUD, Marie-Claude Paume, ISBN 978-2-7449-0663-3.
Sauvages et comestibles, édition EDISUD, Marie-Claude Paume, ISBN 2-7449-0532-1.

Couplan, F. (1994). Guide des plantes sauvages comestibles et toxiques. Paris: Delachaux et Niestlé.
Couplan, F. (s.d.). Plantes sauvages comestibles. Larousse.

Couplan, F. (2011). Le guide nutritionnel des plantes sauvages et cultivées. Delachaux et Niestlé.

Couplan, F. (s.d.). Cuisine sauvage : Accommoder mille plantes oubliées. Sang de la terre.

Couplan, F. (s.d.). Déguster les plantes sauvages. Sang de la terre.


Mes sources préférées

Je consulte ces sites très régulièrement, autant que vous en profitiez !

François Couplan

La plupart des mes livres sont de François. J’ai eu la chance de le rencontré, une personne formidable !

plantes sauvages comestibles

Nathalie Desayes

C’est cette femme qui m’a ouvert les yeux sur les plantes. Grâce à Nathalie, j’étudie les plantes et j’apprends à m’en servir

labescat

Dr Jacques Labescat

La plupart de ses livres sont orientés plantes médicinales.

Si l'article vous a plu, vous êtes libre de le partager ! ; )

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.