You are currently viewing L’ortie extraordinaire: livre de François Couplan

L’ortie extraordinaire: livre de François Couplan

Le livre : L’ortie extraordinaire , Potions et recettes, François Couplan regorge de recettes, remèdes et d’applications dans le jardin.
L’ortie est une plante sauvage très commune que l’on trouve facilement dans nos jardins ou en bordure de chemins. Souvent considérée comme une “mauvaise herbe”, l’ortie recèle pourtant de nombreuses vertus insoupçonnées.
Dans cet article, nous allons découvrir ensemble les multiples utilisations de l’ortie, à travers des recettes culinaires, des remèdes naturels et des applications concrètes pour le jardin. Que vous soyez débutant ou déjà familiarisé avec les plantes sauvages comestibles, vous trouverez ici des conseils pratiques pour intégrer l’ortie dans votre quotidien.

Podcast L’ortie extraordinaire: livre de François Couplan

Les différentes espèces d’ortie

Il existe principalement deux espèces d’ortie que l’on va utiliser :
L’ortie dioïque (Urtica dioica) : c’est l’espèce la plus répandue, que l’on trouve partout en France. Ses feuilles et ses jeunes pousses se consomment.
L’ortie brûlante (Urtica urens) : plus petite que la précédente, elle pousse plutôt dans le Sud. Elle est consommable mais moins savoureuse.
Pour la cuisine et les remèdes, on privilégiera toujours l’ortie dioïque, plus tendre et riche en principes actifs.

Reconnaître l’ortie

On reconnaît facilement l’ortie à ses poils urticants qui piquent la peau au toucher. Son nom latin Urtica vient d’ailleurs du latin urere qui signifie “brûler”. Ses poils contiennent de l’histamine et de l’acétylcholine qui sont libérées lorsqu’on les touche, d’où la sensation de brûlure.
Heureusement, le plantain (Plantago lanceolata) pousse souvent à proximité des orties. En frottant ses feuilles sur une piqûre d’ortie, il soulage immédiatement la douleur grâce aux molécules anti-histaminiques qu’il contient.

Propriétés et bienfaits de l’ortie

L’ortie possède de nombreux bienfaits santé et usages médicinaux. Elle est notamment :
  • Tonique et revitalisante
  • Anti-inflammatoire
  • Dépurative et diurétique
  • Riche en protéines, minéraux et vitamines
En cuisine, les jeunes pousses au sommet des tiges sont les plus tendres et savoureuses. On peut les cuisiner fraîches ou les faire sécher pour s’en servir toute l’année.
L’ortie contient jusqu’à 40% de protéines, ce qui la place au-dessus du soja ! Riche en chlorophylle, vitamines et minéraux, elle constitue un excellent légume sauvage comestible.

Quelques recettes à base d’ortie issue du livre de François Couplan

Voici quelques recettes simples pour cuisiner les orties :

Soupe d’orties

Omelette ou quiche aux orties

Pesto d’orties

Purée d’orties

Cake aux orties

Les crêpes aux orties

recette crêpes aux orties

Cliquez ici 👉 Consultez l’article des Crêpes aux orties 0023

Beurre d’orties

Sirop d’orties

le haggis d’ortie

 

Pour 4 personnes:

  • 1 saladier de pousses d’ortie
  • 2 oignons
  • 1 CS d’huile d’olives
  • 2 poirreaux ( ou autres légumes, dans l’essai V0021-Ep 1, il y a des courgettes)
  • 3 gousses d’ail
  • 1 grand bol de flocons d’voine
  • sel, poivre
  • sauge, thym
  • 2 CS de farine ( T 80 dans V0021-Ep 1)
  • 50 g de beurre
  1. blanchir les orties puis les hacher
  2. faire revenir les oignons, ails et légumes
  3. faire griller les flocons d’avoine puis les cuire dans l’eau 3 min
  4. mélanger le tout
  5. déposer l’ensemble sur un torchon propre
  6. faire bouillir 20 minute
  7. préparer un roux
  8. laisser refroidir le haggis puis découpez des tranches ( placez le au frais pour le découper le lendemain pour une meilleur prise

Pour l’accompagnement, l’auteur conseil une purée de navet et de pomme de terre.

On peut également utiliser l’ortie en tisane ou décoction pour profiter de ses bienfaits :
  • Tisane d’ortie : tonifiante et drainante
  • Décoction d’ortie : contre les troubles de la prostate
  • Teinture mère d’ortie : puissant dépuratif
L’ortie a des applications concrètes au jardin, notamment grâce à la préparation d’un purin d’orties qui stimule la croissance des plantes.

Où trouve-t-on l’ortie ?

L’ortie dioïque est très commune partout en France. On la trouve dans les décombres, les friches, au bord des chemins, dans les haies, les lisières… Elle apprécie les sols riches en matières organiques.
Il existe une dizaine d’espèces d’orties en France, Une confondre serait possible avec de ” l’ortie blanche” (Lamium album) . cette plante est comestible et ne pique pas.
 

En résumé

Longtemps sous-estimée et méprisée, l’ortie est en fait une plante aux mille vertus, aussi bien dans l’assiette que la pharmacie ou le jardin. Facile à identifier et à récolter, elle se prête à de nombreuses utilisations.
Alors la prochaine fois que vous croiserez des orties, ne les arrachez pas trop vite  

Liens et ressources de Ortie livre François Couplan

Ortie extraordinaire:  Livre de François Couplan
Visitez le site de François Couplan pour découvrir ce livre  https://couplan.com/livres/remedes-et-recettes-a-lortie/

EN BONUS

en plus de cette article l’ortie  extraordinaire: livre de  François Couplan, voici une vidéo réaliser avec une loupe botanique

Si l'article vous a plu, vous êtes libre de le partager ! ; )

Laisser un commentaire