You are currently viewing Interview Vianney Clavreul

Interview Vianney Clavreul

Bienvenue dans cette interview de Vianney Clavreul

Dans cette interview, Vianney nous partage son expérience concernant les voyages en autonomie. Vous aurez la réponses à mes questions qui portent sur la préparation d’un voyage similaire qui sera fera sûrement à pied avec un sac à dos .

La vidéo youtube Interview de Vianney Clavreul

Résumé

Vianney clavreul est un guide de nature. Il reçoit des élèves sur des week-ends bivouac pour apprendre a se servir des plantes sauvages. Vous pouvez le rencontrer dans la baie de somme proche d’Amiens.

lieu stage vianney clavreul plantes sauvages

Quels sont ses projets ?

Aujourd’hui il compte s’investir dans la réalisation d’une forêt comestibles. D’ailleurs il a déjà expérimenté l’idée sur quelques hectares. Il nous a partagé sa vision sur cette forêt qui , pour lui, devrait s’implanter entre les lieux de vie comme les villages et les villes. De ce fait, les habitants pourraient cueillir sur le chemin des plantes qu’ils pourraient grignoter quotidiennement.

Pour quoi faire ?

Aujourd’hui notre régime alimentaire est assez pauvre en nutriments, la consommation régulière de plantes sauvages nous permettrait de suivre un régime alimentaire équilibré.

Quels sont ses conseils pour préparer un voyage en autonomie ?

  • Voyager léger
  • Connaître les plantes avant de partir
  • S’équiper avec des bâtons de marche pour augmenter notre performance
  • S’hydrater régulièrement et emporter du sel dans le sac
  • Installer un matelas dans le duvet pour répartir notre poids de façon à réduire les ponts thermiques avec le sol.
  • S’équiper d’une bâche en 3x3m « tarp » qui comporte des œillets. Avec un poids de 500 g, cela permet de concevoir un abri avec l’aide de ses bâtons de marche et de la corde.
  • Impérativement accompagner les salades sauvages avec de la vinaigrette pour tuer les insectes qui se cachent dans les fleurs, comme les petites araignées et autres petites bestioles ; ).
  • Emporter de l’huile d’olive principalement
  • Privilégier des bouteilles en inox comme contenant pour emporter d’huile et autres condiments.
  • Partir au mois d’avril pour bénéficier d’un maximum de fleurs.
  • Partir en groupe pour répartir le matériel et rendre le voyage plus sympa.

Pour en savoir un peu plus sur son voyage regardez cette vidéo , le son est en boucle jusqu’a 8 min.

Pour aller plus loin

La transcription

00:00:00:00 – 00:01:09:56

00:01:09:56 – 00:01:18:54
Inconnu
disions ? Nous étions sur le tard et on a eu. J’avais déjà trois matchs que j’ai fait.

00:01:19:08 – 00:01:43:17
Vianney Clavreul
On était sur le matériel. Savoir si la charrette était plus pertinente que le sac et non choix. Exact. Donc j’ai bien retenu les bâtons de mars et le coup du Hamas qui est vraiment le TARP et donc le sac. D’après ton expérience, est ce que pour partir en sac, il faudrait quinze équipements pour pouvoir être envisagé de manger ?

00:01:43:17 – 00:02:19:54
Vianney Clavreul
Que des plantes sur le voyage ? Enfin, principalement des plantes, alors principalement des tombes, que c’est le plus facile à attraper ? Oui, on voit quand même que quand on mange des plantes, il est très commun d’avoir des insectes qui rentre dedans. Et donc, en fait, j’ai remarqué un truc, c’est qu’il y avait une certaine habitude dans le sang. En fait, au début, pas assez naturelle de nettoyer un peu les plantes, souffler dessus, débarrasser des insectes, de sortir des trucs pour insectes, ça rentre dans la bouche.

00:02:19:59 – 00:02:39:54
Vianney Clavreul
Et mais en fait, à la longue, on est amené à se faire des à des repas à conséquences comme les légumes sauvages, les fruits sauvages. Ça peut être assez faible en calories pour moi, c’est quand même des assiettes conséquentes pour pouvoir combler cet apport de calories. Ce qui nous apporte aussi là, du coup, quelque chose de très bien.

00:02:39:54 – 00:03:05:17
Vianney Clavreul
C’est aussi un apport de vitamine A assez gigantesque, quoi. Et donc, en fait, au fur et à mesure, on vous parlera de trois pucerons si on mange quelques charançons, si ça glisse dans l’assiette au début, si vous ne voulez pas de pouvoir et après on s’en fout quoi ? Et donc moi ce que j’ai fait jusqu’à présent, j’ai été amené à faire évoluer ça.

00:03:05:22 – 00:03:28:34
Vianney Clavreul
Mais j’utilise une base, toujours la vinaigrette, donc la vinaigrette, pour moi, c’est quelque chose d’important. Utilisé en vrac en tout cas. D’ailleurs, c’est pour les bactéries, c’est pas pour les bactéries, c’est pour tuer les insectes, OK ou autres. Alors si j’ai une fourmi parmi les insectes, elle a beau se défendre avec l’acide formique, si ça pique la gorge, je vois bien à quoi il faut tuer la fourmi avant.

00:03:28:39 – 00:03:45:51
Vianney Clavreul
Si j’ai des araignées, j’ai dedans à tuer. Il y a des araignées rouge et verte, des a, des jaunes à sont très jolies, hein. Mais si elles se sont glissées dans les fleurs que tu as ramassées et qu’elles cause, ça se défend. Dans le fond de gorge. Pareil, tu vas pas être bien. Donc il faut avoir tué en fait avant le vinaigre au Sahara.

00:03:45:56 – 00:04:15:15
Vianney Clavreul
OK, c’est vraiment un aspect principal. Après, en fait, dans la vinaigrette, on va trouver de l’huile et l’huile a un atout fantastique. C’est En fait, nous, on est dans notre mode alimentaire agricole. On est ce qu’on appelle le bois de glycogène. C’est vrai, on consomme du glucose, du sucre. Outre l’agriculteur et les graines, les céréales, c’est du sucre et des produits laitiers, c’est sûr, le sucre, c’est du sucre.

00:04:15:20 – 00:04:48:53
Vianney Clavreul
On a une alimentation en glycogène. Or, dans la période préhistorique, préhistorique, pré agricole et encore plus ancien que la préhistoire, cette période pré avec une histoire commence et ça n’est encore. Eh bien on avait un régime. C’est Haugen ok, mais en gras, puis nous donner l’énergie, on va avoir du sucre avant de gras et ça en fait on ne peut pas être les deux en même temps va être et des glycémique et c’est en même temps.

00:04:48:54 – 00:05:14:29
Vianney Clavreul
Donc ça peut pas être les causes et les graisses en même temps. Généralement le corps dans un mode commun, il va plutôt choisir les sucres zéro va être aussi une grande fête des pâtes au beurre. C’est surtout les bâtiments, les l’énergie et la graisse du mal à stocker ou d’évacuer. Mais si tu manges en fait du bon repas, donc beaucoup plus de gras, tu le parti de glucides là, là.

00:05:14:29 – 00:05:37:34
Vianney Clavreul
Du coup, au bout de quelques jours, ton choix va s’adapter et va prendre le corps gras comme moyen d’énergie. Donc quand on fait des rando, un truc est très pratique. C’est à peu d accès à des calories en quantité et c’est d’utiliser une olive et l’huile de noix pour avoir des oméga six et des oméga trois qui sont deux types d’acides gras qui sont essentiels au fonctionnement correct du cerveau.

00:05:37:39 – 00:05:57:44
Vianney Clavreul
Et dans un dossier, tu es sûr que vous pouvez avoir le cerveau qui fonctionne bien parce que l’attention est vraiment primordiale. Donc ça, ça va te donner donc un bon fonctionnement cérébral, mais aussi toutes les calories nécessaires pour pouvoir fonctionner. Donc, on peut dire que tu avais lu Mike Horn sur son voyage en train de remords, et ce, soit pour le bonheur.

00:05:57:45 – 00:06:22:45
Vianney Clavreul
Eh bien oui, il consomme pas, tu te rappelle, mais plus un litre d’huile d’olive. Ah, je me rappelais pas. Tu me rappelé des détails. Il me semblait environ 7000 calories à la journée, mais le litre d’huile d’olive, je l’avais plus OK. Plus il consomme énormément, plus il est plus tôt. Alors je ne sais pas quel est son mode alimentaire, ce qui ne donne pas l’information de l’intégralité de son à de sa réserve de nourriture.

00:06:22:50 – 00:06:44:53
Inconnu
Mais là, il utilise en fait pour un apport de calories et sous la forme d’huile directement dans ce massif quoi. Et l’avantage que ça, c’est que lui en reste. C’est encore liquide et c’est beaucoup plus facile à assimiler que un corps dur comme du pain ou des choses comme ça. Donc là, ça permet. En fait, c’est une salade.

00:06:44:53 – 00:07:06:45
Inconnu
Oui, dans une bouteille remplacée pour éviter le coup du vert, tu fais potentiellement un mélange de l’huile d’olive dans cette bouteille avec cinq doigts, ça te permet. On va être là d’avoir une réserve calorique peu de temps, pas de devenir très longtemps. Donc là, on a vinaigres, les corps gras en plus de saveurs, des calories en plus, qui sont un complément, ma foi qui se ressent plutôt bien.

00:07:06:50 – 00:07:32:36
Inconnu
Et le dernier truc qu’il faut en fait dans la vinaigrette, c’est absolument essentiel à moi moins d’utiliser une astuce que j’avais juste après d’avoir fait les du sel, du sel, du sel de mer. J’avais complet en terme minéral, L’absence dans le corps retient l’eau par les sels minéraux qui sont dedans. On peut constater que quand on sur la sûre est salé, donc on perd de sels minéraux.

00:07:32:41 – 00:08:02:53
Inconnu
Et j’ai constaté que le fait de manger deux des plantes n’apportait pas la quantité minérale suffisante au cœur l’activité, donc le sel pour compenser tu sans quoi tu vas faire de la de ces deux de lipo sodium en manque de sodium et ça crée des subventions en affaiblissement de la puissance. Et et donc il faut rajouter ça et l’astuce qui pourrait remplacer le sel ce serait de manger de la cendre.

00:08:02:58 – 00:08:22:35
Inconnu
OK, on en fait, mais je connais le minéral. Le carbone repart dans l’air quand ça brûle en l’air parce que les racines ont pris de par la synthèse avec les champignons, les minéraux ont peut être récupéré du sol ce qu’il nous reste à fendre, ce sont des minéraux récupérés du sol par l’eau. Donc, si on va passer minéraux autour, ne consomme pas.

00:08:22:35 – 00:08:48:21
Inconnu
Permettra de rééquilibrer la quantité minérale qui pourrait nous manquer. Si manger que des plantes pour cette parenthèse. Dans un ouvrage de France, un couple vivant en pleine nature, il propose deux succédanés les feuilles de berce brûlées et les Tu as tu déjà essayé ? Cela est déjà ressenti le sel ? Euh, non. J’ai envie de partager la chambre. En fait, ce que j’en ai consommé un petit peu, mais je n’ai pas.

00:08:48:21 – 00:09:15:00
Inconnu
Je n’ai pas utilisé de manière on. On peut avoir une expérience que je pourrais ressortir à la François. D’autres, d’autres trucs. En fait, autour de la bière, c’est des choses comme ça, mais c’est un va au soir, là, sur la minéralisation. Ces deux astuces. En effet, on est sur la berge et utilisent leur ticket très très minéralisé pour créer des compensations quand elles sont vraiment importantes.

00:09:15:00 – 00:09:35:33
Inconnu
Mais je ne sais pas si ces plantes là, ça a suscité de nombreux champs, de l’eau minérale qui nous est vraiment nécessaire. Probablement que l’ortie, oui, parce qu’elle est très complète, mais ce n’est pas vraiment sur l’objet. Après, c’est compliqué. Faire brûler de l’ortie parce que porter sur la récupérer fraîche et donc amère. Il faut que tu fasses brûler des choses fraîches.

00:09:35:44 – 00:10:04:41
Inconnu
C’est toujours compliqué, Quoi ? Oui, ça a l’air. Je n’ai pas encore essayé. J’ai lu l’astuce avec une simple simple gamelle alu inox ou il faut patienter. Mais je pense que faire un feu parce qu’on est chaud, ça ferait gaspiller du gaz. Et le goût du risque sanitaire aussi incendiaire possible en faisant un feu, oui aussi oui. Donc à Pékin, je ne conseille absolument pas du tout de faire des feux.

00:10:04:46 – 00:10:40:21
Inconnu
Vraiment, le Butagaz, c’est très bien, c’est plus sur. Et j’ai vu tu es passé, t’attends. J’ai vu que tu as tenté le feu et après des fuites passer au gaz. Ça avait l’air plus pratique, plus discret et forcément ça respectait aussi l’environnement. Surtout sur ton premier voyage ou c’était déjà le premier voyage. L’usage du feu sur le premier voyage, en fait, c’est Je vais utiliser 3 à 4 fois et après, en fin de vie et complètement abandonné, il a fallu que j’attende le cinquième mois en fait pour acheter du biogaz.

00:10:40:26 – 00:11:05:23
Inconnu
Donc. Sinon je me suis resté cru tout le temps, sauf quelques moments d’exception où je croisais en fait une cabane de randonneurs. Car c’est arrivé dans ce cas là sous les feux et je faisais chauffer des châtaignes et des châtaignes. J’ai mangé cru et en vrac, j’ai mangé cru quasiment quasiment tout le temps. Ah oui, mais en revenir, en fait, c’est d’abord le froid l’hiver qui m’a invité à rajouter du gaz.

00:11:05:27 – 00:11:26:47
Inconnu
Parce que vous voilà juste pour me faire le plaisir d’avoir une petite tisane sauvage de soir pour réchauffer. Est ce que vous quand même passer la tondeuse, passer l’hiver sous la tente ? C’est vrai que c’est pas confortable. Comment on fait ? Parce qu’on est volontaire Et pour ceux qu’abandonner, ça se termine. Mais c’est pas confortable. Donc là, je voulais vous faire cela et en fin de compte, ça m’a permis de diversifier plus en étant pour les orties.

00:11:26:47 – 00:11:48:41
Inconnu
Parce que les orties, c’est parfait en terme de plantes sauvages. Mais il faut les faire cuire pour les consommer la plupart du temps à moitié, les écrabouiller pour enlever tout les piquants. Mais à l’arrivée, ça me permettait de manger des orties en quantité et c’est là en retour, j’ai pris conscience que les légumes, quand il est cuit, ça réduit bien quand elles perdent de mauvaises habitudes et basculent dans l’eau ou alors à la poêle.

00:11:48:42 – 00:12:04:11
Inconnu
Quoi. Mais dans ce cas, ça perd de l’eau et ensuite je peux épicer une pré digestion au fond et non une coutume de manger plus, puis de manger trois fois plus. Et là, le goût, c’est un apport de calories favorable, mais c’est vraiment à la fin et j’en ai pris conscience. Hormis avant centre, j’étais tout en creux et puis je faisais des réserves.

00:12:04:15 – 00:12:29:06
Inconnu
J’avais une charrette, j’avais un filet et dans ce filet, j’avais beaucoup de noisettes, de noix, de châtaignes que j’avais récupéré sur la route. Ce qui fait qu’à un moment donné, en fait pas tellement il y a d’abandon dans la nature. Ce que j’ai reculé de dix kilos par habitant, dit en plus apporté. J’en ai jeté une partie, j’en ai acheté plus de la moitié en fait, parce que ça me souhaite porter tout ça et presque bascule de l’abondance en permanence.

00:12:29:06 – 00:12:58:52
Inconnu
En fait, le truc, c’est que il m’a fallu quatre mois en fait avant de me dire arrête de faire des réserves car avant, l’eau est toujours un peu au cas où. Non, non, je n’ai pas besoin de faire de réserves parce que, au final, tu arrives à récolter ce que de tes besoins. Le jour J, journée avant le jour J, j’avais quand même récupérer quelques plantes aromatiques que je gardais dans un sac comme ça, ça me permettait de mettre en infusion et j’avais à lire.

00:12:58:57 – 00:13:18:41
Inconnu
J’avais. Ah oui, je pense que je bois sur les réserves. Tu me garde un ou deux kilos de noisettes juste comme ça, ça n’a pas été suffisant. Il y avait comme une spécificité qu’il faut quand même bien savoir, c’est que sur ce parcours, j’ai choisi donc six mois de marche après pied en autonomie alimentaire, j’ai choisi un truc, c’est que j’ai choisi le chemin des communs, le chemin autour, là.

00:13:18:45 – 00:13:47:14
Inconnu
Hmm, j’ai pas choisi en pleine nature, mais bien que j’ai croisé la pleine nature plein de fois. Mais je passe toujours par les endroits où il y a des villages. Et la spécificité des villages, c’est les arbres fruitiers. Donc ok. Et ça, c’est quand même une spécificité du chemin des communs qu’il est important de noter la pareillement. Ce que j’ai fait tiens en l’occurrence, comme ça tient compte en l’occurrence du fait de croiser des pommiers, d’avoir être à gauche.

00:13:47:23 – 00:14:08:05
Inconnu
Quand j’étais sur la partie hiver en Espagne, j’avais des citrons qui arrivaient, donc j’avais des citrons. D’ailleurs, c’est marrant, ils sont un peu spéciaux que vous avez jamais vus en magasin, avec des écorces qui font plus d’un centimètre et j’avais juste appelé la partie jaune et la partie blanche en fait, qui restait en dessous était tout à fait comestible.

00:14:08:09 – 00:14:41:24
Inconnu
Très bon, donc ça c’est intégré, cohérent, mais ça rassure l’agent. Sympa, mais du coup c’est très beau. Mais tu vois bien, il y a un abord agricole, donc. Et mais par contre un truc, c’est que je ne l’ai jamais volé. Je rentrais pas souvent, c’était toujours la prune ou la pomme ou la poire qui dépassait du grillage. OK, donc là, c’est bien, mais c’est quand même un aspect important à prendre en compte et pas l’inverse.

00:14:41:29 – 00:15:06:56
Inconnu
C’est une portion, c’est une portion qui va représenter, dit de 20 ou jusqu’à 30 %. Va comme ça parle Nombreux, les plantes sauvages et les fleurs sont la grand mère et les noisettes et les châtaignes. Les lois sont la grande majeure partie de ce que j’ai mangé avec un peu de pêche d’ailleurs pas les pêches des fruits. Je parle de la pêche à pied, OK, coquillages, zigzags par aux œufs.

00:15:07:01 – 00:15:28:36
Inconnu
Tu me dis A quand tu veux partir parce que je pense que je pourrais encore discuter 1 h comme ça parle pas en contenant. Est ce que tu as déjà essayé des contenants en inox ? Et chose qui tienne dans le temps, qui a servi à la fois mais où les aliments ne se dégradent pas, comme l’huile ou parce que lui, les plastiques, ça me semble pas terrible, Non, c’est pas terrible.

00:15:28:37 – 00:15:51:44
Inconnu
En effet, l’inox fonctionne très bien. Il faut les trucs en inox qui sont super légers. Moi j’utilise et j’utilise l’inox notamment, notamment pour les gourdes labo, les contenants alimentaires. J’utilise en effet l’inox. C’est vraiment très bien avec des couvercles en plastique. Parce que, c’est vrai, ils sont devenus des sont pratiques et assez voulus, assez volumineux à plusieurs niveaux.

00:15:51:48 – 00:16:22:07
Inconnu
J’utilise en fait des contenants, notamment pour VA pas pour l’eau évidemment. Alors l’eau, vraiment ? Le truc, c’est comme astuce sur lequel je demanderais sans doute jamais. C’est d’utiliser une gourde avec une paille. Parce que la problématique d’un effort l’on sait se faire mal au tendon et générer une tendinite parce qu’en fait ça fait trois semaines de marche ou un mois et demi où vous allez monter de ouf à subir.

00:16:22:12 – 00:16:43:21
Inconnu
En fait, si c’est parce que j’ai eu un accident en fait que je peux le prévenir maintenant, si jamais on va dessus. Tu ne vois qu’une fois que tu arrives à la hauteur pour donner. Qui gère donc la colline ? Tu vois beaucoup trop tard et là tu risques de faire mal. OK, en fait, on dit souvent qu’il faut boire avant qu’on ait soif.

00:16:43:24 – 00:17:00:48
Inconnu
Moi, je dirais plutôt un autre truc pour avoir un meilleur point de repère, c’est boire dès que le corps chauffe. L’idée étant de refroidir le corps en permanence. Dès que tu sens que tu vois une gorgée parce qu’il est dans le nouveau, tu ne vois pas beaucoup et tu ne vas pas uriner tant que ça parce que ton corps va utiliser sa part en première.

00:17:00:48 – 00:17:20:30
Inconnu
C’est exactement le cycle de la transpiration que l’on voit circuler. Tu n’as pas besoin d’avoir une guide, une gorgée à chaque fois que ton corps a chaud, mais n’empêche que les performances physiques que j’ai réalisé alors que j’ai une base sans entrainement, bien c’est pour moi, c’est assez époustouflant. Je ne pensais pas du tout pouvoir faire des choses pareilles.

00:17:20:35 – 00:17:39:15
Inconnu
Tu rêves qu’il fait mal au moins une fois que j’ai bien huilé et que j’ai bien débarrassé une bonne partie des trucs que j’ai laissé sur la route ou renvoyés chez moi. Et 40 kilos de j’arrête parce que j’ai beaucoup de matériel dedans. J’en profite et que je vois dans des montées qui montent jusqu’à 600 mètres et j’en fais deux ou trois par jour.

00:17:39:19 – 00:18:03:50
Inconnu
Et ça descend aussi. Et je fais ça avant plusieurs mois, soit au delà du début des périodes au là vendanges, ça commence à monter pour aller jusqu’à Saint-Jacques, avait 850 kilomètres, aller plus du temps comme ça et encore plus parce qu’il y avait au delà à aller. Mais c’est pour donner une idée. Le travail du corps est extrêmement dense et c’est sujet en fait.

00:18:03:50 – 00:18:29:49
Inconnu
La tendinite en fait forcément. Et avec ça j’ai pas une tendinite et je m’en suis. Schaubühne alors que j’avais quitté la zone de montagne, j’arrive à Portugal qui avec l’argument Colline tourne dos à passer et un jour je n’ai pas vu suffisamment, parce donc juste là, à l’improviste. Là, je me suis fait mal. OK, merci pour ce partage où.

00:18:29:49 – 00:18:54:04
Inconnu
J’espère ne pas faire erreurs en termes de nutrition. Est ce que tu sais calculer tes besoins pour ensuite manger en conséquence de la difficulté qu’on peut avoir avec ça ? Alors sur les chiffres que l’on trouve en vrai sur le net, en nutrition sportive, voilà une randonnée comme ça au jour le jour, ça consomme à peu près 3000 calories.

00:18:54:09 – 00:19:18:15
Inconnu
OK, il y avait ce chiffre pour quelqu’un qui fait du sport de haut niveau. Je pensais un peu plus pour ma part, mais ok, ça va être un peu plus urgent. C’est pas pareil. Je ne sais pas précisément. OK, c’est évident, le truc c’est comme avant que je me mette en compte à avoir une situation ou même à manger quelque chose de agricole.

00:19:18:20 – 00:19:42:52
Inconnu
Là, du coup, c’était donc du beurre de cacahuète. Il a fallu faire 850 kilomètres pour peu à peu près deux mois de mars 2 mois de mois et demi donc de la Picardie. Puis voilà du coup la baie de Somme. C’était à la hauteur de l’île d’Oléron, un peu avant. OK, donc j’avais fait à mon compte en vélo ce que j’avais un compte en vélo.

00:19:42:52 – 00:20:10:21
Inconnu
On était à 850 mètres. Et la règle aller manger qu’est ce que la nature m’a donné ? Donc déjà, ça montre un peu la différence qu’il est possible de faire ça à moi par mon poids au départ. Et puis à 60 kilos, c’est plutôt un modèle light. Quand je suis arrivé là bas, à la hauteur de l’île d’Oléron, j’ai pas eu l’occasion de peser.

00:20:10:26 – 00:20:28:52
Inconnu
Mais le truc, c’est que j’avais comme constaté que déjà émacié et en fait, on a perdu une bonne partie de mes corps grâce en fait sur la peau du ventre en de la peau et. Ah oui, d’accord du tout. En fait, le plus dur sur la peau avec tout de suite il n’y a pas de temps rade. Je ne pas attraper et voyez la mort.

00:20:28:57 – 00:20:50:08
Inconnu
En plus de ça, on ne sait pas si c’est la perte musculaire ou le fait d’avoir beaucoup consommé des calories de mes réserves corporelles. Mais j’aime quand même bien l’impression que je commençais à fondre les muscles. Hum, tu as sur une pratique déjà on arrête de manger tout le temps, c’est arrête de manger tout le temps. D’abord, tu en as une super des muscles.

00:20:50:13 – 00:21:11:05
Inconnu
C’est ce que j’avais en tête. Oui, c’est l’ordre d’apparition en fait de la consommation énergétique du corps. J’ai en fait les organes vitaux vont être évidemment consommés en dernier et c’est là où tu vas mourir après, mais bien avant ça. En fait, il faut déjà consommer des corps gras et des corps protéinés. On va dire qui sont les muscles et toutes les cellules du corps.

00:21:11:09 – 00:21:31:42
Inconnu
Donc là, en fait, le truc, c’est qu’on est en hypocalorique par rapport à des besoins. Donc le fait de manger cru faisait que j’avais quand même l’impression d’être assassiné. J’avais jamais n’est par jugement rendu en deçà des calories, genre choses me débarrasser de l’huile de béa de mes journées de plus. OK, on est content, mais on le voyage servi.

00:21:31:45 – 00:21:58:29
Inconnu
Avoir des prises de conscience avec la prise de poids. Récompenser l’apport calorique. Mais ce qu’on ne sait pas encore. Les modes, c’est OGM en fait, à l’époque. Touche pas à une compréhension moins moi précisant. Et ce qui fait qu’en fin de compte, là j’étais en auto calorie, mais par contre ça m’a permis, malgré le fait que je pesais 60 kilos, pas de faire 150 kilomètres et de bonne marche pour l’autonomie alimentaire.

00:21:58:33 – 00:22:31:23
Inconnu
Donc moi avec le potentiel était quand même fort. Alors j’ai eu l’occasion de manger quelque huîtres quelques minutes sur le passage. Sympa ce que j’ai fait en mer et et quelques algues. Une même route et vous ? La méduse aussi m’embrasse. Un détail en fait ce n’est pas intéressant. Je préfère pas mon cerveau à Lorient. Et puis ça, c’est que de la plage, en plus de ça, mon petit a y a largement de quoi faire.

00:22:31:28 – 00:22:53:22
Inconnu
J’ai mangé des Danois, des noisettes à ce moment là. Je suis devenu Suédois et j’ai trouvé ça que ça m’échappe un peu. Mais c’était du coup fin septembre. Des tonnes, pas de noix, une noisette encore pendant, pas de noix et des châtaignes. Ce qui fait qu’en fait, en terme de réserve calorique que je pouvais prendre sur le terrain, j’étais aussi un peu limité.

00:22:53:27 – 00:23:13:51
Inconnu
Oui, il y a des saisons, on fait des quand même pas mal. Si tu fais pas, si t’as pas le temps de tirer la pêche à la ligne, lance un appel lancé la nuit pour pêcher du poisson sur la pas. Ce temps là de sauter en plein mouvements migratoires. Eh bien, c’est quand même compliqué d’avoir un nombre de calories qu’il faut voir pour en faire fonctionner quoi ?

00:23:13:56 – 00:23:37:29
Inconnu
J’ai est une dernière question et après ce sera. Après j’aurai une proposition à te faire un truc tranquille en voulant ne consommer que des plantes sauvages. Tu estime à combien de temps de cueillette par jour pour avoir un repas qui réponde à nos besoins. Alors en fait, ça, ça, ça dépend. Une entité à la fiche, comme dirait l’autre.

00:23:37:33 – 00:23:57:41
Inconnu
Quand tu fais une cueillette, quand tu es en bottes, en train de marcher, tu s’arrête pas là à faire que parser une étiquette par là en toujours par des spots, tu en fais tout dépendant d’un homme. Sont en très bonne santé. C’est le premier critère. Il faut que les plants soit bien. C’est vraiment le critère par excellence. C’est significatif.

00:23:57:41 – 00:24:22:17
Inconnu
La belle santé de la terre, une belle santé de la plante. Voilà, on choisit que des portes en très bonne santé et et ce stock là, c’est spécificité d’être de l’avoir beaucoup, ça besoin de créer un environnement. Et puis c’est améliorable, vraiment grandement. Le rendement sur les terrains, ça change un peu ce qu’en fait, quand j’ai fait mes des phases de préparation.

00:24:22:17 – 00:24:46:35
Inconnu
Un coup, j’ai fait dans deux ou trois mois et demi d’autonomie alimentaire en mode sédentaire. Alors là, je me déplace pas. Ce que je bois, c’est encore une étude du nature qui des fois est un peu à bout. Laisse du temps aurait en fait confortable. Et donc du coup je ne mange que des plantes sauvages comestibles. Je suis bien et la zone où je me trouve en Belgique, en cinq minutes, j’ai une assiette remplie.

00:24:46:39 – 00:25:05:38
Inconnu
OK, cinq minutes, là c’est vraiment facile à près de 40 et en déplacement et que tu retrouves là du coup delà des sports. Sauf que ça va relativement vite quoi. Après, ça dépend aussi la saison. On s’est rendu là en cette saison de courant février. On a des toutes petites choses et les éléments sont vraiment petits. Donc tu vas prendre plus de temps.

00:25:05:38 – 00:25:23:49
Inconnu
Dans ces cas là, on a pas encore les feuilles dans les arbres. Sur la ça va arriver à foison. Courant mars et fin mars en particulier, où là on aura plein de jeunes feuilles dans les arbres. Là, on peut prendre des jeunes feuilles, donc en fait, ça accélère encore le truc. Et puis ça diversifie l’alimentation et met la période où tout aura vraiment beaucoup l’abondance.

00:25:23:49 – 00:25:43:20
Inconnu
Et là, les fleurs de partout et notamment les fleurs depuis ce ans et qui sont tout roses, qui sont bonnes à manger agréable à manger et qui nourrissent très bien, ça permet d’accélérer encore les aléas et les récupérations. Après, on va être au comptoir à l’automne. On a des noisettes, les noix, les châtaignes, tout ça, c’est pas facile à ramasser.

00:25:43:21 – 00:26:09:23
Inconnu
Mais le problème, c’est qu’il est casser. Exactement. OK, merci. Écoute je pas de prendre plus de temps ? C’est déjà très bien. VTC, VTC. Retourner à ses occupations bien sûr. Si au moins prochaine fois on pourra se faire autre chose. Et ma petite demande c est ce que tu as envie d’écrire un petit article que tu pourrais poster par exemple sur ton site ?

00:26:09:23 – 00:26:43:21
Inconnu
S’il est encore actif sur tes trois recettes, que tu sais que tu as préféré un cuisiner en pleine nature avec les plantes sauvages, J’ai mis ça en ligne. Donc soit oui, pourquoi pas ? Oui, il y a des petites astuces qui sont plutôt rigolotes. On va notamment surveiller sur le mode sédentaire. Il y a des trucs intéressants à faire, notamment une soupe d’ortie qui est sans doute la meilleure solution et qui gagne beaucoup de sel, que l’on va voir aussi sur Internet que l’ortie.

00:26:43:23 – 00:27:01:04
Inconnu
Un grand inconvénient, c’est que c’est sympa. Tout le monde a entendu parler de la soupe d’ortie. Ceux qui en ont mangé n’en mangent pas très souvent. L’ortie, c’est quand même très fibreux. Et ce qui fait qu’on compte en manger, c’est pas toujours très intéressant. En effet, cuire pendant plus de 20 minutes, ce qui fait que c’est vraiment sur Cuba, donc il y a une approche un peu différente.

00:27:01:05 – 00:27:29:12
Inconnu
Du coup, je garde le mystère peut faire qui permet d’avoir quelque chose d’extrêmement luxueux, avec peu de temps de cuisson et qui est bien plus délicieux en fait que c’est un que cette méthode en fait, qui est proposée plus souvent. Et puis après ? Bah ouais, je peux faire des propositions pour les compositions. En effet, dans mon bouquin, il y a un truc, c’est qu’il y a un cuistot plus à peaufiner, n’est ce pas ma chère ?

00:27:29:17 – 00:27:57:13
Inconnu
Une je l’ai fait des mois. Il m’a proposé de donner des fleurs sauvages parce que tel qu’il avait bossé plusieurs fois. Et voilà le sympathique Tu parles bien de Jean-Marie Dumaine, C’est ça. Pour Marie Dumaine ? Ouais, c’est ça. J’ai dit OK, depuis quand ils m’ont envoyé les recettes sur base des. J’ai eu la même réaction, j’étais lâché. Alors c’est sympa et comme je te l’avais évoqué par message.

00:27:57:18 – 00:28:21:35
Inconnu
Bon, je sais pas très adapté parce que moi d’après ce que j’ai écouté des podcasts en fait, t’as pas pris vraiment le temps de regarder, de feuilleter la partie botanique en fait. Dedans ? Non, en effet, survoler, j’ai vu deux ou trois trucs que je voulais voir à la vue d’ensemble. Et cela dit, par contre, j’ai trouvé qu’il y avait quand même pas mal de petites astuces.

00:28:21:39 – 00:28:38:54
Inconnu
Donc mais tu as raison, je ne l’ai pas lu parfois, mais on voit bien 75 espèces dans les deux sens. En fait, il n’y a pas que des végétaux, il y a aussi des crustacés. Oui, il y a des choses comme ça et en fait aussi à la base des choses. Et l’information la plus importante en rapport ? Se voir vrai en intérieur, c’est quand même à l’arrière.

00:28:38:56 – 00:29:02:19
Inconnu
C’est une espèce de redondance au niveau de la recette, c’est la salade quoi. C’est l’esclave. Est ce que c’est facile ? A chaque fois, c’est différent parce que ça dépend de la cueillette. Mais c’est à chaque fois. C’est pareil parce que c’était pendant la saison et ça, c’est une bonne solution. Je vais pas sur le terrain quand on est, mais pas peu en fait que dans ta base de vinaigrette.

00:29:02:19 – 00:29:24:47
Inconnu
Et là bas, alors comment tu trouves de l’ail ou du bio sauvage ? Des poireaux comme ça, de la ciboulette sauvage ? Trouvé un jour des territoires défendus par des peaux de Superman et là, du coup, puis agrémenteront les aromates de la greffe de foie de ta salade. On a une redondance quand même là dessus. Donc ça peut être une maison où ça peut être bien, mais je trouve ça bien.

00:29:24:54 – 00:29:53:17
Inconnu
Franchement, quand ce sont des champignons, c’est comme ça ce que je peux manger cru que je passe ici et je ne sais pas vraiment quoi. Mais sinon après faut prendre plus de temps et en plus dedans je conduis marcher 7 h par jour, donc un peu d’aide à la fin. Bah oui nous tous pour avoir des forêts. En effet, je pense que le projet que j’envisage avec la notion de temps, il va falloir faire un choix entre prendre le temps de cuisiner ou prendre le temps de marcher.

00:29:53:17 – 00:30:20:59
Inconnu
Je pense qu’il y a différents types et mieux, en effet, quand on a un timing à respecter, c’est oui. Entre le temps que tu as disposition et la distance que tu veux exécuter sur la fin, parce que ce que je me suis toujours reproché par rapport à ce niveau de performance et de bon, c’est un plan. Nos paysages de jardin, quand on est pas pleinement doté, déjà beaucoup plus grand à pied, donc déjà beaucoup plus que si tu étais à vélo.

00:30:21:03 – 00:30:54:35
Inconnu
Mais il manque une dimension de prendre le temps de cueillir le temps de pêcher, prend le temps pour diversifier les moments. Ou alors d’avoir peut être plus de monde avec soi. Faire tribu à vous diversifier les tâches et ainsi réussir à en potentialiser et à l’échange, quoi. Voilà, j’ai donc cette année, je propose une dizaine de sorties à deux jours d’autonomie alimentaire totale, soit sur une marche pour initiés, donc à la randonnée en autonomie alimentaire.

00:30:54:39 – 00:31:17:09
Inconnu
Mais je sais que ça se voit très bien. En fait, je j’accueille jusqu’à douze personnes. OK, mais je fais le choix de faire en groupe des groupes assez importants et j’ai vraiment un choix que j’avais volontaire parce qu’on retient largement suffisamment d’abondance pour pouvoir le faire. Et dans ton groupe, chacun aura un rôle à peu près nouveau, se définira.

00:31:17:09 – 00:31:34:20
Inconnu
Nous trouver, c’est que tout le monde va avoir amassé déjà assez bien. Et là, on voit que la fonction de rôle s’installerait en fait sur un temps plus long. Mais est ce qu’il s’agirait en fait de faire des groupes qui vont chercher des champignons et d’autres types et qui les décortique ? Pour l’amour, le rendement ? L’eau s’occupe de la cuisine en toi ?

00:31:34:24 – 00:32:01:32
Inconnu
Ça, ça serait intéressant sur la sur à long terme, ça doit être tribal. Ah mais là, déjà là, le fait de faire un groupe, c’est principalement pour mettre vraiment en évidence l’abondance. Bien que mes sorties les plus rapprochées ces deux semaines. Donc pour Sarkozy, c’est quand même penser là. Et peux tu nous, si tu veux prendre le temps de la vidéo sera mis sur ma chaîne.

00:32:01:35 – 00:32:21:33
Inconnu
Il y a quelques abonnés pour l’instant, mais peux tu nous en dire plus sur ta sortie ? Peut être lieu pris si tu veux passer un message pour toi. Profil. Oh que là ça se passe. Gloups. La somme de donc l’eau du fleuve. La particularité du fleuve de la Somme, c’est qu’en fait il est et il est préservé de toute pollution depuis déjà plus de quinze ans.

00:32:21:38 – 00:32:29:12
Inconnu
OK, on va sur internet et il veille à son écologie de manière très rigoureuse.

00:32:29:17 – 00:32:54:58
Inconnu
Désormais, il développe le tourisme vert. On va être là bas et y mettre toutes les billes dans leur sac pour pouvoir faire le mieux possible. Donc on marche, nous la somme. Donc c’est clean. Ça fait un parcours assez léger dans le sens où il fait 45 kilomètres pour deux jours. OK. Euh, il y a une nuit bivouac, c’est en fait on ne fait pas de camping.

00:32:55:03 – 00:33:15:18
Inconnu
Et ce qui va nous amener en fait à apprendre quelques astuces pour l’hygiène avait commencé pour surveiller comme on fait pour aller aux toilettes. Dans ce genre de situation là, c’est vraiment là, du coup, une mise en situation pour pouvoir réussir à faire en sorte que puissent partir, une fois qu’on l’a fait ces deux jours là, qu’on puisse aller faire ça trois ou trois semaines.

00:33:15:18 – 00:33:39:45
Inconnu
Si on a le désir et. Et le parcours se termine dans la baie de Somme et la baie, ça a les avantages du bord de mer. Il y a des coquillages que on peut manger et dans la baie, ça vous a un beau cadeau ? Est ce que c’est l’endroit, en France, où on trouve le plus de plantes sauvages comestibles maritimes en quantité et en université ?

00:33:39:50 – 00:34:02:50
Inconnu
Et ce qui fait campagne ? On a des salicorne à gogo, des à de l’objet, des oreilles de cochon dans la baraque qui sont à une terrasse, une jetée maritime. C’est un pur délice et il y en a des quantités astronomiques. Et ça commence comme ça car c’est très médiatisé. C’est vraiment délicieux, donc c’est un vrai bonheur. Donc ça a l’air sympa.

00:34:02:54 – 00:34:28:35
Inconnu
Est ce que veux tu ajouter au. Veux tu nous donner une autre information par rapport à ta sortie ? Et puis pour terminer en bons termes, il y a eu le tarif de la sortie à 120 € pour deux jours. OK, pas plus. On va faire par rapport à ce qui pourrait se faire en coup de vent par exemple, ou comme ça ou ce soit au prorata de sa descendance que maintenant tu peux, tu peux, j’en parle tout le temps dans le site.

00:34:28:35 – 00:34:49:30
Inconnu
Tout ça c’est une référence pour tout le monde. Donc déjà si c’est la population, il faut que ça soit populaire. Quoi. En fait, c’est une connaissance qui est donnée à tout le monde. C’est un savoir faire qui est assez simple. Une fois que tu maîtrises et qui en fait a le mérite de pouvoir être accessible à plein de gens quoi.

00:34:49:35 – 00:35:15:32
Inconnu
Et donc pour que ça puisse rester accessible, je ne sais pas. La taille trop trop élevée, j’ai envie, ça fait 60 € par jour pendant deux jours. Quoi. Et jusqu’à dix douze personnes quoi. OK pour nous quitter. As tu un conseil à donner aux débutants qui vont regarder ? Regarder ? Aux débutants qui doivent se lancer dans les plantes sauvages et peut être se lancer dans la randonnée comme tu le fais alors ?

00:35:15:47 – 00:35:41:24
Inconnu
Ou un conseil des plantes sauvages que tu dois pouvoir manger ? Tu connais déjà, Ça va être de la crête, ça va être du trèfle, ça va être du pissenlit, ça va être dur longtemps. C’est les plantes les plus communes auxquelles il faut intéresser celles que tu as déjà vues plus d’une fois. Et si ces plantes là, tu peux identifier, tu peux leur donner un nom, vérifier si elles sont comestibles en tapant leur nom sur Internet et en associant le mot comestible à côté.

00:35:41:29 – 00:36:08:33
Inconnu
Si tu peux identifier qu’elles sont comestibles, dans ce cas là, tu peux y aller et juste un aspect au niveau de l’hygiène. La crainte principale des A des cueilleurs débutants, c’est de les consommer. En fait, des produits des plantes qui seraient samedi par les animaux à mon insu pour lutter contre ça sans prendre de risques, tout en continuant à manger cru et de manger essentiellement les jeunes pousses, c’est cela ?

00:36:08:47 – 00:36:31:54
Inconnu
Alors les déchets animaux sont près le brun. C’est principalement due au sel, au crottes du renard. Les choses comme ça. Le mouton. Donc le temps de dégradation de cela fait campagne contre. Ce sera sur les plus anciennes failles que tu trouveras là. Donc si tu prends les plus jeunes feuilles, donc une chambre. Beaucoup moins de chances d’être abîmée par ça et de consommer des fleurs.

00:36:31:59 – 00:36:58:45
Inconnu
Parce que les fleurs, en fait aussi sont préservées, justement parce qu’elles sont généralement assez jaunes. Et aussi de t’intéresser si la saison le permet. Donc, c’est plutôt au printemps de manger des jeunes feuilles, des arbres. Et un autre aspect si jamais tu manque d’information, goûte à toujours très petite dose en mettant juste ça sur les soi, les incisives et vérifier si les muqueuses de ta bouche sont ok.

00:36:58:50 – 00:37:16:51
Inconnu
Si ça pique sa mère trop à l’herbe, faut dire non. Tout de suite. Si jamais c’est pas trop, c’est pas trop amère. Dans ce cas là, tu peux le mâcher, juste le mâcher pour bien vérifier que les muqueuses aillent bien. C’est tout va bien à ce niveau là, j’aurais pas 1 $ par exemple. Tu vas pouvoir vraiment constater. Est ce que c’est moins facile de trouver quels sont les arbres comestibles ?

00:37:16:51 – 00:37:33:24
Inconnu
Il y a quand même, quand bien même il y en ait eu. Et ce n’est certes pas bien du tout quand on sait si le consommer, c’est bon selon certains, mais en plus de ça, tout trouve qu’il y a l’appétence, donc un bon goût. Et on veut ça dans notre système salivaire qui est actif et bon, qui montre en face de ton corps éduqué.

00:37:33:29 – 00:37:53:24
Inconnu
Dans ce cas là, il y a deux sens que ça est bien bon. Là, c’est une sécurité pour peu que des poils internet et qu’il suffise ici ou pas. En fait, si cette là est comestible ou pas, c’est vraiment une petite astuce complémentaire. Mais fais toi dans le goût et à la salivation. Le processus de salivation indique l’appétence ou le rejet.

00:37:53:29 – 00:38:14:15
Inconnu
Mais c’est un rejet, une goutte, le type de première. Et puis un truc évite que les champignons et ça tombe bien. Pour ma part, je ne connais pas, Je ne pas encore commencé et c’est noté. Pour ce qui nous regarde, il est vraiment pas une bonne idée de débuter par les champignons. Commence les surnoms. Ça viendra plus tard.

00:38:14:15 – 00:38:39:59
Inconnu
On a beaucoup été déjà été formés par des parents. Nous sommes dans une situation avantageuse, mais là, les champignons, tu peux, mais plus tard quoi ? OK, merci pour ton partage et bien écoute, merci d’avoir participé. Avoir participé à une séance de questions réponses et je te souhaite de bonne continuation et à très bientôt. J’espère bien si t’as d’autres questions.

00:38:39:59 – 00:39:05:04
Inconnu
On ne jette pas le bonnet et on a rapporté par la suite et donc à bientôt. Et puis donc je serais pas assez ça. Le titre est une proposition, je travaillerai le lien de l’article du blog en question. Il y a Caroline, SA, Caroline Calendula qui accepté d’y participer. Tu connais sûrement son livre 20 plantes multi-usages et bien d’autres encore.

00:39:05:12 – 00:39:29:08
Inconnu
OK, c’était pas mal en tout cas. Donc c’est l’une des premières personnes qui y participe et il y aurait sûrement couple qui peut être va participer. Mais s’enflamme pas. On verra le lien et tu verras à quoi ça ressemble. Et l’idée, c’est de faire un lien à caractère inter blog et d’échanger ses fameuses recettes préférées. Merci Vianney a très bientôt.

00:39:29:13 – 00:39:31:34
Inconnu
A bientôt, c’est à toi.

00:39:31:34 – 00:40:38:11

Si l'article vous a plu, vous êtes libre de le partager ! ; )

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.