You are currently viewing Bardane bienfaits : Reconnaitre, Recettes et remèdes

Bardane bienfaits : Reconnaitre, Recettes et remèdes

Bardane bienfaits

Bardane bienfaits : Vous cherchez à soulager des problèmes de peau comme l’acné ou l’eczéma, à améliorer votre digestion, ou à détoxifier votre corps de manière naturelle ? Vous ne savez pas comment reconnaître la bardane ou l’utiliser en cuisine et en remède ? Cet article vous guidera pas à pas pour profiter des vertus de cette plante tout en évitant les erreurs courantes. Découvrez des recettes simples et des conseils pratiques pour intégrer la bardane dans votre quotidien en toute sécurité.

le blog des plantes sauvages

 Bonjour et bienvenue aux nouveaux! Je suis Christopher Massuchetti, j’étudie les plantes comestibles depuis 2022. Sur ce blog, je partage des conseils pour apprendre à reconnaître les plantes, cuisiner chez vous et en randonnée, et vous soigner avec les plantes.

Cliquez ici 👉 Télécharger L’Herbier

Pourquoi reconnaître et utiliser la bardane et ses bienfaits (ARCTIUM LAPPA) ?

Il serait possible de confondre la bardane (Arctium lappa) avec une autre plante mais cela reste peu probable. PETASITE HYBRIDUS , la pétasite officinale est décrite plus loin.

Beaucoup de personnes ignorent les bienfaits nutritionnels et médicinaux de la bardane, ne sachant pas comment l’utiliser en cuisine ou en remède.

Ne pas savoir où trouver la bardane pour se soigner de façon alternative des maladies de peau, ne pas trouver d’alternative aux médicaments conventionnels, ne pas savoir comment utiliser la bardane en cuisine ou en cosmétique, arriver trop tard pour cueillir la tige.
Vous êtes au bon endroit, ce blog est fait pour vous aider à trouver la bardane et se servir des bienfaits

Les bénéfices que la bardane a à vous offrir avec ses bienfaits


La bardane est une plante aux multiples bienfaits. Elle est particulièrement reconnue pour :
Soigner les maladies de peau : acné, eczéma, furoncles, dermatoses.
Aider les diabétiques : grâce à sa richesse en inuline, elle permet de réguler le taux de sucre dans le sang.
Améliorer la santé du foie et des cheveux : en intégrant la bardane dans votre alimentation, vous pouvez soutenir la santé de votre foie et améliorer la qualité de vos cheveux.

Recettes de cuisine
Une recette simple pour débuter : Tisane de bardane. Infuser 1 à 2 grammes de racine de bardane séchée dans de l’eau chaude pendant 10-15 minutes. Cette tisane aide à détoxifier le foie et à améliorer la digestion.
Une recette un peu plus travaillée : Racine de bardane sautée. Éplucher et couper la racine de bardane en fines tranches, les faire sauter avec de l’huile d’olive et des épices de votre choix. Servir avec du riz ou des légumes pour un plat nutritif et détoxifiant.

Remèdes maison
Un remède simple sans risque : Cataplasme de bardane. Broyer la racine de bardane fraîche pour obtenir une pâte, appliquer directement sur les zones affectées par l’eczéma ou l’acné pour réduire l’inflammation et favoriser la guérison.
Maladies pouvant être traitées : La bardane peut traiter diverses affections telles que les dermatoses, les furoncles, et les piqûres d’insectes. Pour plus de détails, consultez notre page dédiée ici.

Autres usages

La cultiver : La bardane peut être cultivée dans votre jardin pour une utilisation régulière.

Produits ménagers écologique : Utiliser la décoction de bardane comme nettoyant naturel pour ses propriétés antibactériennes.

Économies réalisées
En utilisant la bardane, vous pouvez économiser considérablement sur les produits de soins et les compléments alimentaires.

Compléments alimentaires : Les gélules de bardane se vendent à environ 4,50 € les 60 gélules de 18g, soit 250 € le kilo. Voir le produit ici.

Racine en poudre
: La racine de bardane en poudre coûte environ 150 € le kilo. Voir le produit ici.

En cultivant votre propre bardane et en préparant vos propres remèdes, vous pouvez économiser sur ces coûts élevés et surtout vous facilitez la tâche contrairement à la cueillette

Bardane bienfaits
Une recette simple : tige de bardane au sel ( comme de radis )

Les erreurs et croyances

Croyances sur quand et quelle partie cueillir : Certaines croyances erronées sur le moment et la partie de la plante à cueillir peuvent empêcher de profiter pleinement de ses bienfaits.

Utilisation incorrecte : Une utilisation incorrecte de la bardane peut empêcher de bénéficier de ses propriétés médicinales. Les feuilles séchées perdent leurs propriétés

Ce qu’il y a à savoir sur la bardane pour se servir des bienfaits ?

Que raconte l’histoire ?

La bardane, connue sous le nom de « gobô » au Japon, est cultivée et vendue sur les marchés locaux.

Cette plante a une histoire riche, ayant servi à guérir le roi Henri III d’une affection cutanée. La bardane est célèbre pour ses vertus dans le traitement des problèmes de peau. Au XVIIe siècle, Lazare Rivière a exploré cette plante pour ses propriétés antisyphilitiques.

Alors que dans certaines régions elle est considérée comme une mauvaise herbe envahissante, au Japon et en Corée, la bardane est cultivée et respectée, connue sous les noms de Gôbo et Ueong. Elle a également été utilisée comme substitut de café après torréfaction.

En Europe, cette plante se vend à un prix élevé sur les marchés ou dans les boutiques spécialisées en macrobiotique, bien qu’elle puisse être facilement récoltée à l’état sauvage dans les terrains vagues.

L’influence des quartiers asiatiques dans les grandes villes comme New York ou au Brésil a permis à la bardane de gagner en popularité et d’être plus accessible sur les marchés locaux.

racine de bardane bienfaits

Nutrition, Bardane et bienfaits

La bardane est une plante riche en nutriments essentiels et offre de nombreux bienfaits pour la santé.

Contient des vitamines, minéraux et oligoéléments :
Vitamines : A, B, C, E, P
Minéraux : calcium (Ca), potassium (K), magnésium (Mg), fer (Fe), sodium (Na)
Oligoéléments : zinc (Zn), cuivre (Cu), manganèse (Mn)
La racine contient un antibiotique végétal, des mucilages, et 45% d’inuline. Elle est également riche en sels de potasse.

Composition nutritionnelle de la racine de bardane (pour 100g) :
Eau : 78g
Protéines : 3.1g
Glucides : 20g
Calories : 94kcal
Lipides : 0.2g
Calcium (Ca) : 58mg
Phosphore (P) : 60mg
Fer (Fe) : 1.2mg
Sodium (Na) : 30mg
Potassium (K) : 180mg
Magnésium (Mg) : 38mg
Vitamine A : 310 IU
Vitamine B2 (riboflavine) : 0.1mg
Vitamine PP (niacine) : 0.5mg
Vitamine C : 75mg

Bardane bienfaits

La bardane et ses bienfaits

Composition

Les racines : riches en inuline, un sucre idéal pour les diabétiques. Elles contiennent des sels minéraux, des tanins, de la résine et des substances antibiotiques. Les racines renferment également des acides phénols polyacétyléniques et des flavonoïdes comme l’arctiine.

Les feuilles : contiennent de la lactone sesquiterpénique et de l’arctiopicrine.

Notes :
Lactone sesquiterpénique : Classe de composés organiques naturels trouvés dans certains types de plantes, souvent ayant des propriétés médicinales.
Arctiopicrine : Un composé amer avec des propriétés anti-inflammatoires.
Inuline : Une fibre soluble qui aide à réguler la glycémie.
Acides phénols polyacétyléniques : Composés organiques avec des propriétés antibactériennes.
Flavonoïdes : Composés présents dans les plantes, souvent reconnus pour leurs propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires.

Les propriétés



Propriétés dépuratives : La bardane agit comme un draineur du sang, aidant à débarrasser l’organisme des déchets.

Santé urinaire : Elle est efficace contre les maladies urinaires telles que la cystite et la prostatite

Arthrite et rhumatismes : La bardane aide à lutter contre l’arthrite, le rhumatisme et les calculs urinaires et biliaires.

Propriétés diurétiques et sudorifiques : La bardane est un excellent dépuratif, recommandée pour traiter la goutte et les rhumatismes. Elle possède également des propriétés hypoglycémiantes, ce qui la rend bénéfique pour les diabétiques.

Propriétés antibactériennes : Les polyacétylènes présents dans la bardane confèrent à la plante une action antibiotique efficace contre les infections de la peau telles que les furoncles, l’acné et certaines formes d’eczéma, ainsi que la dermatite séborrhéique infantile (croûtes de lait).

Propriétés anti-inflammatoires et cicatrisantes : En usage externe, les feuilles de bardane sont désinfectantes, cicatrisantes et antifongiques.

Propriétés antitumorales : Les fruits de la bardane contiennent de l’arctigénine, une substance étudiée pour ses potentielles propriétés antitumorales.



Note :
Draineur du sang : Substance aidant à éliminer les toxines du sang.
Cystite : Inflammation de la vessie.
Prostatite : Inflammation de la prostate.
Arthrite : Inflammation des articulations.
Rhumatisme : Ensemble de troubles affectant les articulations et les tissus conjonctifs.
Calculs urinaires : Dépôts solides formés dans les voies urinaires.
Calculs biliaires : Dépôts solides formés dans la vésicule biliaire.
Dépuratif : Substance aidant à purifier le corps en éliminant les toxines.
Goutte : Maladie inflammatoire due à un excès d’acide urique.
Hypoglycémiantes : Substances réduisant le taux de sucre dans le sang.Antibiotique : Substance tuant ou inhibant la croissance des bactéries.
Furoncles : Infections cutanées profondes.
Acné : Affection cutanée courante provoquant des boutons.
Eczéma : Inflammation chronique de la peau.
Dermatite séborrhéique : Affection cutanée provoquant des squames et des rougeurs.
*Désinfectantes : Substances tuant les germes.
Cicatrisantes : Substances favorisant la guérison des plaies.
Antifongiques : Substances inhibant la croissance des champignons.

Les exemples d’application de la bardane et ses bienfaits

Décoction de racine : Boire une décoction de racine chaque jour permet de lutter contre les abcès, furoncles, adénites, acné, kystes sébacés infectés, impétigo, eczéma, psoriasis, croûte de lait et prurit. En application externe, elle aide également à traiter ces affections.

Infusion pour la peau : Une infusion de bardane peut être utilisée pour laver la peau, tonifier le cuir chevelu, lutter contre les pellicules et prévenir la chute des cheveux.

Teinture mère : La teinture mère des feuilles fraîches, prise en gargarisme avec une cuillère à soupe dans un verre d’eau, permet de lutter contre les affections bucco-pharyngées, les stomatites, les angines et les gingivites.

Cataplasme de feuilles : Les feuilles fraîches peuvent être appliquées en cataplasme pour leurs vertus cicatrisantes et anti-infectieuses.

Contre-indications

La bardane possède des propriétés ocytociques, ce qui la rend déconseillée aux femmes enceintes. L’usage de cette plante doit être évité pendant la grossesse en raison de son potentiel à stimuler les contractions utérines. Toujours consulter un professionnel de santé avant d’utiliser des remèdes à base de bardane, surtout pour les femmes enceintes et les personnes souffrant de conditions médicales spécifiques.

Reconnaitre la bardane (ARCTIUM LAPPA)

Appartenance familiale et distinctions clés

La bardane appartient à la famille des Astéracées, anciennement connue sous le nom de « Composées ». C’est l’une des familles les plus importantes de plantes à fleurs. Les Astéracées sont des plantes herbacées présentant des fleurs arrangées en capitules (ensemble de fleurs sessiles), qui peuvent être des languettes ou des tubes. Ces plantes accumulent souvent des hydrates de carbone sous forme d’inuline, et certaines contiennent du latex.

Note :
Astéracées : Grande famille de plantes à fleurs comprenant environ 22 750 espèces.
Capitules : Inflorescence en forme de tête composée de nombreuses petites fleurs.
Hydrates de carbone : Sucre et amidon présents dans les plantes.
Inuline : Fibre soluble présente dans certaines plantes.

 » je ne sais jamais quand aller cueillir les plantes ! »

Soyez informé dès que cette plante commence à sortir

bardane bienfaits

Habitat

La bardane pousse dans des endroits souvent négligés, tels que les lieux abandonnés, les bords des chemins et les terrains vagues, favorisant les sols riches en azote. On la trouve principalement dans l’hémisphère nord. Cette plante est bisannuelle. Durant la première année, elle forme une touffe de grandes feuilles qui couvrent le sol, stockant ainsi des réserves dans sa racine pour la floraison de l’année suivante. Lors de la deuxième année, une tige se développe, suivie par des fleurs violettes, et finalement les fruits équipés de crochets qui ont inspiré le Velcro.

Note :
Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie s’étend sur deux ans.
Azote : Nutriment essentiel pour la croissance des plantes.
Velcro : Système de fermeture inventé en s’inspirant des crochets des fruits de la bardane.

racine de bardane jeune pousse
photo prise en mars
bardane bienfaits
photo prise en mars
racine de bardane bienfaits

Les racines

La racine de la bardane est pivotante, c’est-à-dire qu’elle s’enfonce profondément dans le sol en contournant les obstacles. Elle peut atteindre de 50 cm à 100 cm de profondeur. La racine est charnue, noire à l’extérieur et blanche à l’intérieur. Elle stocke les réserves nécessaires au développement de la plante.
Note :
Pivotante : Racine principale qui s’enfonce verticalement dans le sol.

bardane tige
La tige qui apparait la deuxième année

Les tiges

La tige de la bardane, qui peut mesurer jusqu’à 1m50, est ramifiée, striée et recouverte de poils fins. Elle présente une teinte rougeâtre. La première année il n’y aura que les pétioles puis la deuxième année vous verrez ceci, photo prise au mois de juin.

tige bardane
photo de la tige prise en juin
bardane bienfaits
photo prise en mars
Bardane bienfaits
photo prise début janvier , à la fin de la première année

feuille bardane

Les feuilles

Les grandes feuilles de la bardane sont ovales, velues et présentent une surface blanchâtre et cotonneuse sur la face inférieure. Elles sont en forme de cœur à la base et deviennent obtuses au sommet. Les nervures sont saillantes et le bord est ondulé. La première année, les feuilles peuvent atteindre 60 cm.

Si vous les gouter, et je vous invite, vous saurez ce que veut dire le mot  » amère  » !!

feuille bardane
le dessous des feuilles, le tomentum
feuille bardane
les pétioles sur les tiges
feuille bardane
le coté de la feuille est ondulé
bardane fleur
les fleurs de bardane , photo du site Telébotanica

Les fleurs

Les fleurs de la bardane sont violettes, tubulaires et regroupées en capitules globuleux.

Ces capitules sont entourés d’un involucre de bractées, chacune terminée par une pointe crochue.

La floraison a lieu entre juillet et septembre

bardane fruit
Les fruits de la bardane

Les fruits

Le fruit de la bardane est appelé akène, grisâtre et entouré de poils jaunâtres raides.

Note :
Akène : Fruit sec qui ne s’ouvre pas à maturité pour libérer ses graines.

Ils renferment une huile grasse, un glucoside et de l’arctigénine.

Note :
Arctigénine : Un lignane avec des propriétés antitumorales potentielles.

bardane fruit
Les fruits de la bardane , photo prise en novembre
bardane fruit
L’intérieur des fruits de bardane
bardane graine
Les graines de la bardane

Peut on la confondre avec une plante toxique ?

Diversité en Europe : La bardane compte plusieurs espèces en Europe, dont ARCTIUM TOMENTOSUM et ARCTIUM MINUS.

Chaque espèce se distingue par l’aspect des bractées et les caractéristiques des fleurs.





Aucune confusion possible avec une plante toxique !

Confusions possibles et variétés proches

La bardane peut être confondue avec des plantes comme la rhubarbe pour les débutants ou la pétasite officinale (PETASITE HYBRIDUS) qui pousse dans les milieux humides.

Note :
Rhubarbe : Plante souvent confondue avec la bardane à cause de ses grandes feuilles.

PETASITE HYBRIDUS
Feuille de PETASITE HYBRIDUS, photo du site Télabotanica

Pétasite officinale (PETASITE HYBRIDUS)

Pousse dans les milieux humides, feuilles presque rondes et sinuées.

Notre les petites dents sur le bord

PETASITE HYBRIDUS
la plante entière PETASITE HYBRIDUS, photo du site Télabotanica

Pétasite officinale (PETASITE HYBRIDUS)

la plante entière

bardane fleur
les fleurs de bardane , photo du site Telébotanica

Bardane tomenteuse (ARCTIUM TOMENTOSUM)

Feuilles oblongues-cordées, densément aranéeuses, bractées extérieures involucre vertes.
Les photos du site Télabotanica

ARCTIUM TOMENTOSUM
ARCTIUM TOMENTOSUM

Petite bardane (ARCTIUM MINUS)

Ressemble à la grande bardane mais avec des différences subtiles dans la taille et la forme des bractées.
Les photos du site Télabotanica

ARCTIUM MINUS
ARCTIUM MINUS
ARCTIUM MINUS

Bardane des bois (ARCTIUM NEMOROSUM)

Pousse dans les buissons et friches, peut atteindre 2 m de hauteur.
Les photos du site Télabotanica

ARCTIUM NEMOROSUM

Quels sont les bénéfices de la bardane ?

Quand et quelle partie manger pour profitez de la bardane et ses bienfaits ?

Liste des parties comestibles :
  • Racines : Les racines de bardane se récoltent en automne et au printemps. Il est préférable de les cueillir avant le développement de la hampe florale à partir de la deuxième année. Au-delà les racines deviennent ligneuses comme du bois.
  • Jeunes tiges et pétioles : Les jeunes tiges et pétioles se récoltent au printemps, en avril et juin. Ils sont tendres et peuvent être consommés crus ou cuits. Les tiges se développent rapidement, par la suite il est encore possible de récolter la partie souple des tiges.
Méthodes de cuisson :
  • Racines : Les racines peuvent être consommées crues, cuites à l’eau ou sautées dans de l’huile. Elles peuvent également être râpées, coupées en rondelles ou réduites en purée si vous recherchez une texture plus fine.
  • Jeunes tiges : Les jeunes tiges peuvent être consommées crues, pelées ou cuites à la vapeur. Leur saveur, surtout crue, évoque celle de l’artichaut ou des salsifis.
  • Pétioles : Les pétioles, après les avoir blanchis, peuvent être cuisinés comme les côtes de bette ou des cardons, ou utilisés dans des consommés.
  • Feuilles : Les jeunes feuilles peuvent être intégrées dans des salades pour ceux qui apprécient une amertume marquée. Pour adoucir les feuilles amères, il est possible de les bouillir plusieurs fois.

Concernant les feuilles, certaines cultures savent les apprêter avec art.

Par exemple, au Cameroun, les feuilles de Vernonia amygdalina, cousine de la bardane, sont cuisinées après avoir été bouillies plusieurs fois pour enlever l’amertume. On les prépare ensuite avec une pâte d’arachide, de l’huile de palme rouge, des oignons, de l’ail et des écrevisses.

Si quelqu’un a une astuce pour adoucir les feuilles de bardane, je suis tout ouïe!

Conseils pratiques :
  • Conservation de la couleur : Pour conserver la couleur blanche des racines, plongez-les dans de l’eau vinaigrée.
  • Préparation des racines : Utilisez un couteau, une mandoline ou un robot capable de mixer pour émincer les racines.
  • Éviter l’oxydation : Ajoutez une dose de vinaigre blanc dans un saladier d’eau pour éviter l’oxydation pendant la préparation.

Des recettes simples avec la bardane pour se servir des bienfaits

Tige de bardane à la croque au sel

Introduction

La bardane est une plante aux multiples bienfaits, notamment connue pour ses propriétés détoxifiantes et digestives. Facile à reconnaître grâce à ses grandes feuilles et ses tiges robustes, elle est disponible toute l’année. Idéale pour ajouter une touche sauvage à vos menus !

Ingrédients

  • Tiges de bardanes
  • 1 litre d’eau
  • 1 jus de citron
  • Sel fin

Matériel Nécessaire

  • Couteau
  • Planche à découper
  • Bol
  • Assiette

Préparation

  1. Préparez les tiges : Pelez les tiges et coupez-les en tronçons de 10 cm.
  2. Prévenez l’oxydation : Plongez-les dans un bol d’eau additionnée de jus de citron.
  3. Préparez le sel : Versez du sel fin dans une assiette.
  4. Dégustation : Trempez les tiges dans le sel fin avant de les consommer comme des radis.

Timing et Conseils

  • Préparation : 10 minutes pour peler et couper les tiges.
  • Conseil : Utilisez des tiges jeunes et tendres pour une meilleure saveur.

Conclusion

La bardane offre une manière simple et savoureuse d’incorporer des plantes sauvages à votre alimentation quotidienne pour profiter des bienfaits. Testez cette recette facile et surprenez vos convives avec une touche de nature !

Des recettes pour cuisiner comme un chef !

Carpaccio de racines de bardane et de betterave

Introduction

La bardane et la betterave sont des légumes-racines riches en nutriments et en saveurs. Ce carpaccio est une entrée rafraîchissante et originale, parfaite pour surprendre vos convives.

Ingrédients

  • 1 grosse racine de bardane
  • 1 betterave
  • 5 noix
  • 1 cuillère à soupe de tamari
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 5 feuilles de pissenlit
  • 1 cuillère à soupe de vinaigre balsamique

Matériel Nécessaire

  • Robot trancheur ou mandoline
  • Bol
  • Poêle
  • Assiette de service

Préparation

  1. Préparer les racines : Brossez et lavez les racines de bardane, puis coupez-les en tranches très fines (2 mm) à l’aide d’un robot trancheur ou d’une mandoline. Placez les tranches dans un saladier avec 10 à 20 cl de vinaigre blanc pour éviter l’oxydation.
  2. Préparer les betteraves : Coupez finement la betterave en tranches.
  3. Préparer les noix : Concassez les noix.
  4. Préparer les pissenlits : Lavez et coupez très finement les feuilles de pissenlit.
  5. Cuire les racines : Dans une poêle très chaude, faites sauter les tranches de bardane pendant 5 minutes. Ajoutez 1/2 verre d’eau, couvrez et laissez cuire encore 4 minutes. À la fin, ajoutez 1 cuillère à soupe de tamari.

Assemblage

  1. Disposer les ingrédients : Sur une assiette, disposez les rondelles de betteraves et de racines de bardane en alternance.
  2. Ajouter les pissenlits : Placez les pissenlits au centre de l’assiette.
  3. Assaisonner : Ajoutez 1 cuillère à soupe de vinaigre balsamique et un filet d’huile d’olive.
  4. Décorer : Parsemez de noix concassées.

Timing et Conseils

  • Préparation : 15 minutes pour couper et préparer les ingrédients.
  • Cuisson : 10 minutes pour cuire les racines de bardane.
  • Conseil : Préparez tous les ingrédients à l’avance pour un assemblage rapide et facile avant de servir.

Conclusion

Servez ce carpaccio de racines de bardane et de betterave tiède ou froid pour une entrée saine et élégante. Les contrastes de saveurs et de textures étonneront et raviront vos invités en plus de de profiter de la bardane et de ses bienfaits.

Des recettes à essayer !

Bardane au cresson et au tofu

Introduction

La bardane est une plante aux multiples bienfaits, notamment pour la détoxification. Combinée avec du cresson et du tofu, elle offre une recette savoureuse et nutritive, parfaite pour un repas sain et équilibré.

Ingrédients

  • 5 belles racines de bardane
  • 1 bloc de tofu
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 1 saladier de cresson
  • 1 cuillère à soupe de tamari

Matériel Nécessaire

  • Couteau
  • Planche à découper
  • Poêle
  • Bol

Préparation

  1. Préparer les racines : Brossez et lavez les racines, puis coupez-les en tranches diagonales d’1 cm de largeur.
  2. Couper le tofu : Coupez le tofu en cubes de 2 cm de côté.

Assemblage

  1. Faire sauter les ingrédients : Faites sauter dans l’huile les éléments dans cet ordre :
    • Les racines
    • Le cresson
    • Le tofu
  2. Ajouter de l’eau : Quand les légumes commencent à accrocher, ajoutez de l’eau.
  3. Assaisonner : Assaisonnez avec de la sauce soja.

Timing et Conseils

  • Préparation : 10 minutes pour laver et couper les ingrédients.
  • Cuisson : 15 minutes pour faire sauter les légumes et le tofu.
  • Conseil : Le tofu peut être remplacé par du seitan (gluten de blé) ou du tempeh (à base de soja).

Conclusion

Cette recette de bardane au cresson et au tofu est une option délicieuse et saine pour un repas équilibré. Essayez-la avec du seitan ou du tempeh pour varier les plaisirs et surprendre vos papilles.

I hope this meets your requirements! Let me know if you need any further adjustments.

Bardane avec champignons, massette et ail sauvage

Introduction

La bardane, combinée avec des champignons, de la massette et de l’ail sauvage, offre une recette riche en saveurs et en nutriments. Ce plat est parfait pour ajouter une touche sauvage et originale à vos repas.

Ingrédients

  • 5 racines de bardane
  • 200g de massette
  • 200g de champignons
  • 1 poignée d’ail sauvage
  • 3 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • ½ verre d’eau
  • 1 cuillère à soupe de tamari

Matériel Nécessaire

  • Couteau
  • Planche à découper
  • Poêle

Préparation

  1. Préparer les racines : Brossez et lavez les racines, puis coupez-les en tranches diagonales d’1 cm de largeur.
  2. Couper les massettes : Coupez les massettes en morceaux de 2 cm d’épaisseur.
  3. Préparer les champignons : Coupez les champignons en tranches fines.
  4. Préparer l’ail : Coupez finement l’ail sauvage.

Assemblage

  1. Faire sauter les ingrédients : Faites sauter dans l’huile les éléments dans cet ordre :
    • La bardane
    • Les massettes
    • L’ail
    • Les champignons
  2. Ajouter de l’eau : Ajoutez de l’eau si les légumes collent.
  3. Assaisonner : Assaisonnez avec du tamari.

Timing et Conseils

  • Préparation : 10 minutes pour laver et couper les ingrédients.
  • Cuisson : 15 minutes pour faire sauter les légumes.
  • Conseil : Vous pouvez ajouter du tofu, seitan ou tempeh pour enrichir le plat.

Conclusion

Cette recette de bardane avec champignons, massette et ail sauvage est une option savoureuse et nutritive pour un repas original. Variez les ingrédients avec du tofu, seitan ou tempeh pour encore plus de diversité.

Café de bardane

Introduction

Le café de bardane est une alternative sans caféine, riche en nutriments et avec des bienfaits détoxifiants. Facile à préparer, il est parfait pour remplacer votre café habituel.

Ingrédients

  • Des racines de bardane

Matériel Nécessaire

  • Couteau
  • Planche à découper
  • Casserole
  • Moulin à café ou mortier et pilon

Préparation

  1. Préparer les racines : Brossez et lavez les racines, puis émincez-les en très petits morceaux.

Assemblage

  1. Faire brunir les racines : Faites brunir les morceaux de racine dans une casserole à feu moyen, en remuant régulièrement pour éviter qu’ils ne brûlent.
  2. Laisser sécher et réduire en poudre : Laissez les morceaux brunis sécher complètement, puis réduisez-les en poudre à l’aide d’un moulin à café ou d’un mortier et pilon.
  3. Préparer le café : Versez de l’eau bouillante sur la poudre de bardane, laissez infuser quelques minutes, puis filtrez avant de servir.

Timing et Conseils

  • Préparation : 10 minutes pour laver et émincer les racines.
  • Cuisson : 15 minutes pour brunir les morceaux de racine.
  • Conseil : Conservez la poudre de bardane dans un récipient hermétique pour une utilisation future.

Conclusion

Le café de bardane est une boisson saine et détoxifiante, parfaite pour ceux qui cherchent une alternative au café traditionnel. Essayez cette recette simple et profitez des bienfaits de la bardane au quotidien.

Salade de gobo

Introduction

La salade de gobo est une délicieuse combinaison de racines et de légumes sauvages. Riche en saveurs et en nutriments, cette salade est parfaite pour une entrée rafraîchissante et saine.

Ingrédients

  • 2 racines de bardane (gobo)
  • 5 carottes sauvages
  • Racine de berce ou gingembre frais
  • Champignons du moment
  • Huile de sésame
  • Vinaigre de riz
  • Sauce soja
  • Mirin
  • Sucre

Matériel Nécessaire

  • Couteau
  • Planche à découper
  • Poêle
  • Bol

Préparation

  1. Préparer les racines : Brossez et lavez les racines de bardane, puis coupez-les en tranches diagonales d’1 cm de largeur.
  2. Préparer les carottes : Coupez les carottes en julienne et coupez les fanes très finement.
  3. Râper la racine de berce : Râpez la racine de berce ou le gingembre frais.
  4. Couper les champignons : Coupez très finement les champignons.

Assemblage

  1. Faire sauter la bardane : Faites sauter dans l’huile de sésame la bardane à feu vif. Puis ajoutez de l’eau et couvrez.
  2. Ajouter les autres légumes : Après 15 minutes, ajoutez les carottes, la berce (ou le gingembre), et les champignons. Faites sauter 3 minutes.
  3. Ajouter les fanes de carottes : Ajoutez les fanes de carottes et laissez refroidir.
  4. Assaisonner : Disposez dans une assiette avec un trait de sauce soja, quelques gouttes d’huile de sésame et du vinaigre de riz. Parsemez de graines de sésame grillées et ajustez l’assaisonnement avec du mirin et du sucre selon le goût.

Timing et Conseils

  • Préparation : 15 minutes pour laver et couper les ingrédients.
  • Cuisson : 18 minutes pour faire sauter les légumes.
  • Conseil : Préparez tous les ingrédients à l’avance pour un assemblage rapide et facile avant de servir.

Conclusion

Cette salade de gobo est une entrée saine et délicieuse, idéale pour surprendre vos convives avec des saveurs et des textures variées. Essayez cette recette simple et nutritive pour ajouter une touche de nature à votre table.

Nituké de bardane

Introduction

Le nituké de bardane est un plat simple et savoureux qui met en valeur les propriétés nutritives et détoxifiantes de la racine de bardane. Facile à préparer, il est parfait pour accompagner un repas sain.

Ingrédients

  • Racines de bardane

Matériel Nécessaire

  • Couteau
  • Planche à découper
  • Poêle

Préparation

  1. Préparer les racines : Brossez et lavez les racines, puis coupez-les en tranches diagonales d’1 cm de largeur.

Assemblage

  1. Faire sauter les racines : Faites sauter les tranches de bardane dans de l’huile de sésame.
  2. Ajouter de l’eau : Ajoutez très peu d’eau, puis laissez mijoter à feu couvert jusqu’à ce que les racines soient tendres.
  3. Assaisonner : En fin de cuisson, ajoutez du tamari.
  4. Servir : Servez chaud.

Timing et Conseils

  • Préparation : 5 minutes pour laver et couper les racines.
  • Cuisson : 15-20 minutes pour faire sauter et mijoter les racines.
  • Conseil : Utilisez un couvercle pour conserver la chaleur et la vapeur pendant la cuisson, assurant ainsi des racines tendres et savoureuses.

Conclusion

Le nituké de bardane est un accompagnement délicieux et nutritif qui complète parfaitement un repas équilibré. Essayez cette recette pour profiter des bienfaits de la bardane de manière simple et savoureuse.

Quelle partie pour se soigner ?

Des remèdes simples

Infusion de bardane

Préparation

Utilisez une cuillère à soupe de feuilles ou de semences de bardane (Arctium lappa) par tasse d’eau bouillante. Faites bouillir l’eau, ajoutez les feuilles ou semences de bardane, laissez infuser pendant 10 minutes, puis filtrez avant de boire.

Posologie

Buvez trois tasses par jour, réparties entre les repas. Pour des effets optimaux, consommez l’infusion régulièrement pendant au moins deux semaines.

Efficacité

L’infusion de bardane purifie le sang, améliore la digestion et détoxifie le corps. Elle est idéale pour les périodes de transition saisonnière, particulièrement au printemps et en automne, pour aider le corps à éliminer les toxines accumulées.

Décoction de bardane

Préparation

Prenez 60 grammes de racine fraîche de bardane (Arctium lappa). Lavez et coupez la racine en petits morceaux, faites-la bouillir dans un litre d’eau fraîche pendant 10 minutes, laissez reposer pendant 5 minutes supplémentaires, puis filtrez avant de boire.

Posologie

Buvez trois tasses par jour, idéalement après les repas. Consommez la décoction pendant une semaine pour traiter des affections aiguës, ou plus longtemps pour des bienfaits prolongés.

Efficacité

La décoction de bardane est efficace contre la rougeole, traite les infections cutanées et réduit l’inflammation. Utilisez-la en complément d’un régime alimentaire équilibré et d’un mode de vie sain pour maximiser ses effets thérapeutiques.

Des remèdes de druides

Cataplasme pour la peau

Préparation

Faites bouillir deux cuillères à soupe de feuilles de bardane (Arctium lappa) pendant 5 minutes dans un litre d’eau.

Application

Appliquez le cataplasme sur la peau pendant 15 minutes, trois fois par jour.

Efficacité

Aide à apaiser les irritations, traiter les affections cutanées et favoriser la cicatrisation.

Remède contre les coups

Préparation

Utilisez des feuilles de bardane (Arctium lappa).

Application

Appliquez un cataplasme de feuilles de bardane pendant 15 minutes, trois fois par jour.

Efficacité

Réduit les ecchymoses et accélère la guérison des contusions.

Autres remèdes

Tisane dépurative

Préparation

Utilisez deux cuillères à soupe de racine sèche de bardane (Arctium lappa) dans un litre d’eau bouillie pendant 3 minutes. Laissez infuser pendant 30 minutes.

Posologie

Buvez une tasse toutes les deux heures en dehors des repas.

Efficacité

La tisane dépurative sert aussi à laver la peau et le cuir chevelu, aidant à la détoxification et à la purification interne.

Lotion

Préparation

Utilisez une décoction de 200 grammes de racine fraîche de bardane (Arctium lappa) par litre d’eau pour laver la peau.

Efficacité

La lotion aide à éviter les infections et à cicatriser les plaies.

Contre-indications

L’utilisation de la bardane pour ses bienfaits doit être faite avec prudence dans certains cas.

  • Attention médicale : En cas de grossesse, d’allaitement ou de diabète sous insuline, consultez un médecin avant utilisation.
  • Clarté : Si un doute existe quant à l’identification d’une plante, appliquez la règle « en cas de doute, ne pas cueillir ».

En respectant ces précautions, vous pouvez utiliser la bardane en toute sécurité pour ses bienfaits médicinaux. Assurez-vous de toujours vérifier les recommandations spécifiques pour chaque méthode afin de garantir l’efficacité et la sécurité des traitements.

Comment conserver la Bardane (ARCTIUM LAPPA) ?

Conservation dans du vinaigre

Pour conserver les jeunes tiges de bardane, tendres et sans amertume, le vinaigre est une excellente option. Cette méthode permet de préserver leur fraîcheur et leur saveur.

  1. Racine : Brossez et lavez soigneusement les racines.
  2. Préparation : Coupez les racines en morceaux de taille uniforme.
  3. Vinaigre : Placez les morceaux dans un bocal et couvrez-les de vinaigre.
  4. Conservation : Fermez hermétiquement le bocal et conservez-le dans un endroit frais et sombre.

Le vinaigre aide à conserver la texture croquante des tiges et leur confère une saveur piquante qui peut rehausser de nombreux plats.

Lacto-fermentation

La lacto-fermentation est une méthode ancestrale qui permet de conserver les aliments tout en améliorant leur profil nutritionnel. Elle est particulièrement adaptée aux racines et pétioles de la bardane.

  1. Racine : Brossez, lavez et coupez les racines et les pétioles.
  2. Préparation : Mélangez les morceaux avec du sel et laissez reposer quelques heures pour extraire l’eau.
  3. Fermentation : Placez les morceaux salés dans un bocal, en vous assurant qu’ils sont bien immergés dans leur jus.
  4. Conservation : Fermez le bocal et laissez-le à température ambiante pendant quelques jours avant de le transférer au réfrigérateur.

La lacto-fermentation développe une saveur unique et conserve les propriétés bénéfiques de la bardane.

Séchage dans un four doux

Le séchage dans un four doux est une autre méthode efficace pour conserver les racines de bardane. Cette technique permet de prolonger la durée de conservation tout en préservant les propriétés nutritionnelles et médicinales des racines.

  1. Racine : Brossez, lavez et découpez les racines en tranches fines.
  2. Préparation : Disposez les tranches de racine en une seule couche sur une plaque de cuisson.
  3. Séchage : Placez la plaque dans un four préchauffé à basse température (environ 40-50°C) et laissez sécher pendant plusieurs heures, jusqu’à ce que les tranches soient complètement sèches et cassantes.
  4. Conservation : Une fois sèches, conservez les tranches de racine dans un bocal hermétique à l’abri de la lumière et de l’humidité.

Le séchage à basse température permet de conserver les racines pendant plusieurs années tout en préservant leurs bienfaits. Ensuite il n’y plus qu’a la réduire en poudre pour s’en servir en tant que complément alimentaire par exemple.

Problèmes et Préoccupations

Gestion des cas où la plante ne semble pas efficace ou adaptée

Les remèdes ne fonctionnent pas ?
Ce blog vous donne du contenu issu des livres et ne remplacera jamais un médecin sauf si un jour je deviens médecin.

Les remèdes donnés ici permettent de tenter de se soigner soi-même pour éviter d’engorger les services hospitaliers. Pour cela, vous devez, à mon sens, vous connaître et surtout vous renseigner sur les contre-indications de vos traitements actuels ainsi que sur vos allergies. Vous êtes responsable de vous-même, et en cas de doute, consultez un médecin.

L’avantage des plantes est qu’elles ont rarement ou pas d’effet secondaire.

Être sûr de la plante que l’on a cueillie
Il est crucial d’identifier correctement la plante avant de la consommer pour éviter tout risque d’empoisonnement.

Conseil pour commencer
Commencez par une seule plante pour vous familiariser avec elle. Gardez un échantillon en cas d’intoxication, car les erreurs sont probables lorsque l’on débute. Cela permet au centre antipoison de s’orienter rapidement.

Réponses aux préoccupations courantes

Peut-on la cultiver ?
Les graines peuvent être achetées notamment sur Grainesdelpais à 3,4€ les 170 graines. La bardane aime les sols azotés, bien aérés et ses racines peuvent atteindre 1 mètre de profondeur.

Je n’ai pas le temps d’aller en cueillir, puis-je en acheter ?
Oui, il est possible d’acheter des racines sèches en ligne. Par exemple, sur Mes Épices à 45€ du kilo ou dans des épiceries en ligne japonaises comme Satsuki à 38€ du kilo.

Autres plantes avec des propriétés similaires ou complémentaires

  • Pissenlit (Taraxacum officinale) : Utilisé pour ses propriétés détoxifiantes et digestives.
  • Ortie (Urtica dioica) : Connue pour ses vertus anti-inflammatoires et nutritives.
  • Plantain (Plantago major) : Utilisé pour ses propriétés cicatrisantes et anti-inflammatoires.

En intégrant la bardane dans votre routine, vous pouvez bénéficier de ses multiples bienfaits, qu’il s’agisse de traiter des problèmes de peau, d’améliorer votre digestion ou de détoxifier votre corps. Avec les conseils pratiques et les recettes simples présentés dans cet article, vous êtes désormais équipé pour utiliser cette plante de manière sûre et efficace. Profitez des propriétés médicinales et nutritionnelles de la bardane pour améliorer votre santé naturellement et enrichir vos repas de saveurs nouvelles et bénéfiques.

Je ne trouve pas ce que je cherche

C’est à vous !

Notez vos questions dans les commentaires.
Je prends le temps de vous écrire chaque semaine.
Partagez vos recettes, je suis trés curieux et gourmand

A bientôt

christopher massuchetti

Christopher Massuchetti

Le blog des plantes sauvages.com

Bibliographie et références

Les liens renvoient vers des articles ou vers des liens d’affiliation

Se soigner par les plantes, Dr Jacques Labescat.
Se soigner avec les plantes de nos montagnes, éditions Belvédère, ISBN 978-2884-19266-8.
Sauvages et médicinales, édition EDISUD, Marie-Claude Paume, ISBN 978-2-7449-0663-3.
Sauvages et comestibles, édition EDISUD, Marie-Claude Paume, ISBN 2-7449-0532-1.

Couplan, F. (1994). Guide des plantes sauvages comestibles et toxiques. Paris: Delachaux et Niestlé.
François Couplan (2002). Vivre en pleine nature. Édition Sang de la terre, ISBN 2-86985-147-2.
Couplan, F. (2020). Les plantes par la couleur. Guide Delachaux et Niestlé, 7ème édition, ISBN 978-2-603-02772-1.
Couplan, F. (s.d.). Plantes sauvages comestibles. Larousse.
Couplan, F. (s.d.). Le régal végétal : Encyclopédie des plantes sauvages comestibles et toxiques en France. Sang de la terre.
Couplan, F. (1999). Guide des condiments et épices du monde. Delachaux et Niestlé.
Couplan, F. (2011). Le guide nutritionnel des plantes sauvages et cultivées. Delachaux et Niestlé.
Couplan, F. (2019). Le petit Larousse des plantes qui guérissent : 500 plantes et leurs remèdes. Larousse.
Couplan, F. (s.d.). Cuisine sauvage : Accommoder mille plantes oubliées. Sang de la terre.
Couplan, F. (s.d.). Déguster les plantes sauvages. Sang de la terre.
Couplan, F., & Couplan, G. (s.d.). Le petit Larousse des plantes médicinales. Larousse.
Couplan, F. (2010). Plantes urbaines. Sang de la terre.
Couplan, F. (2001). L’album des plantes et des fleurs. Delachaux Niestlé, ISBN 2-603-01212-6.
Couplan, F. (2020). Les plantes par la couleur. Delachaux et Niestlé, édition 2020.
Couplan, F., Rustica, & Calendula, C. L. (2023). Plantes sauvages comestibles. Rustica.
Couplan, F. (s.d.). Plantes sauvages comestibles. Larousse, ISBN 978-2-03-593080-4.

Mes sources préférées

Je consulte ces sites très régulièrement, autant que vous en profitiez !

François Couplan

La plupart des mes livres sont de François. J’ai eu la chance de le rencontré, une personne formidable !

plantes sauvages comestibles

Nathalie Desayes

C’est cette femme qui m’a ouvert les yeux sur les plantes. Grâce à Nathalie, j’étudie les plantes et j’apprends à m’en servir

labescat

Dr Jacques Labescat

La plupart de ses livres sont orientés plantes médicinales.

Keyphrase density

Si l'article vous a plu, vous êtes libre de le partager ! ; )

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.