You are currently viewing Alliaire plante comestible

Alliaire plante comestible

L’alliaire est une plante comestible aux multiples propriétés médicinales et usages culinaires. Vous vous demandez comment identifier cette plante, éviter les confusions avec des espèces toxiques et profiter de ses bienfaits? Cet article est conçu pour répondre à toutes vos questions. Découvrez les astuces pour reconnaître l’alliaire, ses bienfaits prouvés, et des recettes de remèdes maison faciles à réaliser pour optimiser votre santé au quotidien.

le blog des plantes sauvages

 Bonjour ! Je m’appelle Christopher. Débutant en botanique, j’étudie les plantes comestibles depuis 2022. Sur ce blog, je partage des conseils pour apprendre à reconnaître les plantes, cuisiner chez vous et en randonnée, et vous soigner avec les plantes.

Cliquez ici 👉 Télécharger L’Herbier

Pourquoi reconnaître et utiliser l’alliaire officinale

Les frustrations courantes

Confusion avec d’autres plantes aux propriétés différentes, voire nocives

L’une des principales frustrations rencontrées par les amateurs de plantes sauvages est la confusion avec d’autres plantes. Cependant, l’alliaire officinale (ALLIARIA PETIOLATA) offre l’avantage de réduire ces risques de confusion par rapport à l’ail des ours (ALLIUM URSINUM).

Bien que l’ail des ours soit facile à identifier après un certain apprentissage, l’alliaire est idéale pour les débutants grâce à ses caractéristiques distinctives. Cela permet d’éviter les erreurs potentiellement dangereuses et de profiter en toute sécurité des bienfaits de cette plante.

Photo du site flora botanica. L’ail des ours, une plante très à la mode peut se confondre avec trois plantes toxiques: le muguet, la colchique et l’arum. il y a un lien vers des vidéos dans la partie description

Méconnaissance des bienfaits nutritionnels et médicinaux de l’alliaire

Son nom latin, ALLIARIA PETIOLATA, rappelle que cette plante avait autrefois une place importante dans les anciennes pharmacies, appelées officines. Cela souligne la diversité de ses propriétés à découvrir et à utiliser pour le bien-être.

Avantages de l’alliaire officinale

  • Identification facile: Moins de risques de confusion avec des plantes nocives.
  • Propriétés médicinales: Une plante qui soigne les plaies
  • Usage culinaire: Peut être utilisée comme substitut à l’ail dans de nombreuses recettes.

Comment reconnaître l’alliaire plante comestible ?

alliaire plante comestible
L’herbier Alliaire Alliara petiolata ou Alliara officinalis

Famille et description

Appartenance familiale et distinctions clés

L’alliaire, également connue sous le nom scientifique ALLIARIA PETIOLATA ou ALLIARIA OFFICINALIS, appartient à la famille des Brassicacées (crucifères)*. Cette plante est reconnaissable par ses caractéristiques distinctives, ce qui en fait une espèce relativement facile à identifier pour les amateurs de botanique.

Description physique détaillée

Tiges

Les tiges de l’alliaire sont dressées, rigides, glabres* et rameuses*. Elles peuvent atteindre jusqu’à 1 mètre de hauteur. Les feuilles sont disposées de manière alternée le long de la tige.

une jeune pousse d alliaire
une jeune pousse d’alliaire

Feuilles

  • Feuilles basales : En automne, en hiver et jusqu’au mois d’avril, les feuilles basales sont regroupées en touffe à la base de la plante, avec de longs pétioles*. Ses feuilles sont rondes avec des marges dentées.
alliaire jeune pousse
photo prise un 1 avril. les feuilles poussent en touffe. Les pétioles se rejoignent en point ce qui ressemble à une araignée.
  • Feuilles de la tige : Lorsque la tige se développe, les feuilles de la base prennent une forme de cœur avec un long pétiole, souvent plus long que le limbe*. Les feuilles supérieures ressemblent à celles de l’ortie (URTICA DIOICA)*, dentées et pointues au sommet. Toutes les feuilles sont glabres, de couleur vert mat en dessous et vert luisant au-dessus.
alliaire plante comestible
Observez les feuilles au sommet, Elles commencent à prendre une forme de feuille d’ortie. Cette photo à été prise un 1 avril

Odeur et goût

L’alliaire se distingue par une odeur d’ail caractéristique lorsque ses feuilles sont froissées. Cette particularité olfactive la rend facilement identifiable.

Fleurs

Les fleurs de l’alliaire sont situées au sommet de la tige, réparties sur plusieurs rameaux. Elles comportent quatre pétales en forme de croix et sont blanches. En observant de plus près, on remarque que les anthères* sont jaunes.

fleur alliaire

Fruits

Les fruits de l’alliaire ressemblent à de très fins haricots, appelés siliques*.

Environnement

L’alliaire pousse souvent en colonies, principalement le long des chemins et à la lisière des forêts. Cette habitude de croissance en colonies facilite sa reconnaissance sur le terrain.

En résumé, l’alliaire est une plante comestible facilement reconnaissable grâce à ses feuilles en forme de cœur, son odeur d’ail distincte et ses fleurs blanches. Elle pousse en colonies le long des chemins et à la lisière des forêts, offrant de nombreux bienfaits nutritionnels et médicinaux.

alliaire plante comestible

Quelles sont les confusions possibles ?

Aucune pour l’alliaire. En revanche, l’ail des ours, elle se confond facilement pour les débutants. Cet article pourrait vous intéresser

Brassicacées (crucifères) : Famille de plantes regroupant des espèces comme le chou, la moutarde et le colza.

  1. Glabre : Sans poils.
  2. Rameuse : Qui présente de nombreuses ramifications.
  3. Pétiole : Partie de la feuille qui relie le limbe à la tige.
  4. Limbe : Partie large et aplatie de la feuille.
  5. URTICA DIOICA (ortie) : Plante herbacée vivace souvent rencontrée dans les mêmes habitats que l’alliaire.
  6. Anthères : Partie de l’étamine qui produit le pollen.
  7. Siliques : Fruit sec allongé, caractéristique de la famille des Brassicacées, qui s’ouvre à maturité pour libérer les graines.

Comment utiliser l’alliaire officinale

Périodes de cueillette optimales

L’alliaire commence à être visible dès le mois d’avril. Avant cela, les feuilles sont regroupées en touffe et de forme circulaire, ce qui rend l’identification plus difficile. De plus, l’odeur d’ail apparaît surtout lorsque la plante produit la tige.

Les périodes de récolte optimales des feuilles et des fleurs sont avril et mai. Ensuite, lorsque les fruits seront mûrs, il faudra attendre les journées ensoleillées de juin et juillet pour récolter les graines plus facilement, car les cosses seront très friables, facilitant ainsi la cueillette.

Utilisation en cuisine

Parties comestibles et préparation

  • Feuilles : Les feuilles peuvent être consommées crues en salade ou utilisées pour faire du pesto. Il est préférable de les cueillir fraîches.
  • Graines : Les graines, ayant une saveur de moutarde, peuvent être utilisées comme condiment. Toutefois, elles contiennent des molécules appelées hétérosides cardiotoxiques (composés pouvant être toxiques pour le cœur)*, il est donc conseillé de les utiliser avec parcimonie.

Tartines d’alliaire à l’ortie :

alliaire plante comestible recette
  • 200 g d’ortie
  • 22 g de feuilles d’alliaire
  • 3 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 80 g de beurre
  • 1 cuillère à soupe de vinaigre balsamique
  • 1 cuillère à café de sel
  • 1 pain de campagne
  1. Faire cuire les orties à l’anglaise, c’est-à-dire les blanchir 2 minutes dans l’eau bouillante, puis les plonger dans l’eau froide.
  2. Mixer ensemble les orties et les feuilles d’alliaire.
  3. Ajouter l’huile, le beurre ramolli, et le vinaigre balsamique.
  4. Mixer l’ensemble pour obtenir une texture crémeuse.
  5. Servir sur des tranches de pain de campagne avec un vin blanc sec.

Notes de bas de page

  1. Hétérosides cardiotoxiques : Composés chimiques présents dans certaines plantes qui peuvent être toxiques pour le cœur en cas de consommation excessive.

En résumé, l’alliaire officinale est une plante polyvalente et bénéfique, facilement intégrable dans une variété de recettes. En respectant les périodes de cueillette optimales et en utilisant les méthodes de conservation appropriées, vous pouvez profiter pleinement de ses bienfaits nutritionnels et médicinaux.

Bienfaits et remèdes avec l’alliaire plante comestible

Propriétés médicinales

Bienfaits prouvés et anecdotes historiques

Les feuilles d’alliaire (ALLIARIA PETIOLATA ou ALLIAIRE OFFICINALE) appliquées en cataplasme se montrent antiputrides, désinfectantes et cicatrisantes. Elles sont également anti-scorbutiques, bien que cet usage soit peu courant de nos jours. L’alliaire est aussi connue pour être un stimulant et excitante, capable de stimuler les organes affaiblis.

Recettes de remèdes maison

Cataplasme désinfectant et cicatrisant :

  • Cueillir des feuilles fraîches d’alliaire.
  • Les écraser jusqu’à obtenir une pâte.
  • Appliquer cette pâte directement sur la plaie, couvrir avec un bandage propre.
  • Laisser agir pendant quelques heures avant de rincer à l’eau tiède.

En résumé, l’alliaire (ALLIARIA PETIOLATA ou ALLIAIRE OFFICINALE) est une plante comestible et médicinale aux nombreux bienfaits. Facilement identifiable par son odeur d’ail et ses feuilles caractéristiques, elle réduit les risques de confusion avec des plantes nocives. Utilisable en cuisine et en médecine, ses propriétés antiputrides, désinfectantes, et stimulantes en font une alliée précieuse. En suivant les conseils de cueillette et de préparation, vous pouvez profiter de ses vertus tout au long de l’année.

C’est à vous !

Dans les commentaires, notez vos questions. Je prendrai le temps d’y répondre et j’en profiterai pour vous répondre en vidéo. Partagez moi vos recettes avec l’alliaire, je suis très curieux et surtout très gourmand .

A bientôt

Reconnectez-vous à la nature en moins de 3 mois tranquillement !

Vous saurez ensuite reconnaître et utiliser 10 plantes sauvages comestibles sans prendre de risque

👉 Téléchargez le PDF et les vidéos Maintenant !

l herbier 10 plantes sauvages cuisiner et se soigner

bibliographie

Guide des plantes sauvages comestibles et toxique.

Ce livre vous permettra d’identifier correctement vos premières plantes. Par la suite, il faudra passer au niveau supérieur avec des livres utilisés par les botanistes.

Néanmoins, ce type de livre comporte déjà 200 plantes, des images pour les reconnaitre, des descriptions courtes et efficaces, un lexique pour comprendre le vocabulaire utilisé et un glossaire des noms Latins – Français

Un livre parfait pour débuter ! je possède toujours le mien et je m’en sers encore !

  • Plante sauvage comestibles
  • le régal végétal
  • flore de bonnier
  • Nouveau Manuel de l’herboriste Béclu Horace fct recherch

Mes autres sources préférées:

Le site de Nathalie Deshayes:https://plantes-sauvages-comestibles.com/

Le site de François Couplan : https://couplan.com/

Le site du Dr Jacques Labescat Soigner par les plantes Dr Jacques Labescat

Si l'article vous a plu, vous êtes libre de le partager ! ; )

Vos commentaires m'aident à améliorer le contenu. Je réponds tous les jours. Merci de m'avoir lu !